Vous êtes ici

Autres Actus

Bookmark and Share
Journal 934 du 15 Avril 2017
Vous avez réalisé un achat immobilier ou envisagez de le faire ? Au même titre que vous négociez le taux de crédit, n’hésitez pas à comparer les conditions de l’assurance de prêt. À la clé ? De belles économies !

Nouveau : vous pouvez revoir cette assurance tous les ans

Lorsqu’on fait un emprunt immobilier, la banque propose systématiquement son assurance de prêt avec le crédit. Or, il est nécessaire de comparer les conditions de cette assurance au même titre que l’on négocie les conditions de son crédit (taux, frais de dossier…). La loi Hamon du 26 juillet 2014 a autorisé les emprunteurs à changer d’avis sur leur assurance pendant les douze mois qui suivaient la signature de l’offre de prêt.

Désormais, la loi* autorise les emprunteurs à changer cette assurance, tout au long de la vie du prêt, et ce chaque année. L’avantage ? Réduire significativement le coût de son crédit immobilier : le coût de cette assurance est parfois aussi élevé que le montant des intérêts du prêt… Et c’est d’autant plus vrai dans un contexte de taux de crédit très bas ! Autre avantage : le changement est facilité notamment avec la MAPA qui propose aux souscripteurs de MAPAGEM de prendre en charge gratuitement toutes les formalités de résiliation du précédent contrat d’assurance. Une opération qui s’effectue sans frais, et qui offre parfois jusqu’à 10 000 euros d’économie** : pourquoi attendre ?

Un choix primordial

Rappelons tout d’abord à quoi sert une assurance emprunteur… Lorsque l’on emprunte pour un projet immobilier, la banque exige d’assurer son crédit avec une garantie spécifique. Cette assurance prendra le relais, selon les garanties souscrites, du remboursement du crédit en cas de coup dur : décès de l’emprunteur, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), incapacité ou invalidité. Ainsi, en cas de décès ou de PTIA, l’établissement prêteur perçoit le capital restant dû. En cas d’invalidité ou d’incapacité, l’assuré perçoit les mensualités de remboursement du prêt. Un élément essentiel de protection des emprunteurs…

Une condition toutefois : pour résilier le contrat d’assurance en cours, les nouvelles garanties doivent être au moins équivalentes au contrat en cours. Les assurés qui changent pour MAPAGEM se voient remettre un Certificat d’équivalence de garanties attestant que MAPAGEM offre des garanties au moins équivalentes, voire supérieures dans de nombreux cas à celles du contrat de la banque.

Avec le printemps, les envies d’un nouveau « chez soi » fleurissent. Les taux demeurent relativement bas, alors pourquoi ne pas bénéficier de vraies économies en choisissant son assurance emprunteur ?

Vous avez signé une offre de prêt

Vous allez emprunter pour financer votre projet immobilier. Choisissez librement votre assurance de prêt indépendamment de votre crédit pour faire des économies. À titre d’exemple, en souscrivant MAPAGEM, un couple de commerçants peut réaliser 10 000 €** d’économies sur le coût total de son prêt immobilier.

Votre crédit est en cours depuis moins d’un an

La loi Hamon du 26 juillet 2014 permet aux souscripteurs d’un crédit de changer d’assurance emprunteur à tout moment et sans frais, pendant la première année du prêt. La MAPA prend en charge gratuitement le changement d’assurance emprunteur.

Vous avez emprunté il y a quelques années

Pensez à optimiser le coût de votre crédit en changeant d’assurance : vous pourrez souscrire des garanties adaptées et réaliser des 10 000 €** d’économies, soit l’équivalent de 0,5 % de taux de crédit.

Consultez un conseiller MAPA pour l’optimisation de votre opération immobilière.

www.mapagem.fr

 

*Loi de ratification d’ordonnances du Code de la consommation, dispositif établi à l’unanimité en Commission mixte paritaire le 17 janvier 2017, votée à l’Assemblée nationale le 26 janvier et adoptée au Sénat le 9 février.

 

**Sous conditions. Exemple selon profil de l’emprunteur au 1er mars 2017 : pour un couple de 31 ans, commerçant, non-fumeur, qui emprunte 150 000 euros sur 20 ans au taux de 2 % et souhaite s’assurer chacun à 100 % pour les garanties décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), incapacité de travail et invalidité. Avec l’assurance de la banque, le couple aurait payé 16 800 euros sur la durée du prêt (TAEA de 0,96 % pour leur couple). Avec MAPAGEM, le coût s’élève à 6 557 euros sur la durée du prêt (TAEA de 0,42 % pour le couple) … soit une économie de plus de 10 000 euros sur le coût total du prêt (0,50 % de taux de crédit).