Vous êtes ici

Évènements

Bookmark and Share
du Mercredi 10 Mai 2017 au Mercredi 10 Mai 2017
La complémentaire santé de la boulangerie, en partenariat avec la fondation de recherche sur l’hypertension artérielle, lance une grande campagne de dépistage de l’hypertension artérielle auprès de l’ensemble des personnels travaillant dans la Boulangerie-Pâtisserie.

La Commission Paritaire Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie a souhaité s’entourer de spécialistes de la prévention (médecins du travail, représentants de la CNAM risques professionnels, du RSI, etc.) en constituant un Comité d’Experts, qui se réunit deux fois par an pour piloter les actions en cours.

Lors de sa réunion du 20 avril, le Comité d’Experts a fait le point sur les actions de prévention en cours : sur la santé bucco-dentaire, le diabète, l’allergie respiratoire, puis le président Michel Bressy a annoncé le lancement d’une grande campagne de détection de l’hypertension artérielle, donnant la parole au Professeur Xavier Girerd, cardiologue à l’hôpital Pitié Salpêtrière de Paris, Président de la Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle.

Une campagne de dépistage dans toutes Boulangeries Pâtisseries de France

Cette campagne a débuté par l’envois de 23 494 courriers aux Boulangers, les invitant à participer à ce dépistage de l’hypertension artérielle. Seuls 150 boulangers ont répondu qu’ils ne souhaitent pas participer à cette opération.

Une opération sur plusieurs mois

L’opération débutera dès le mois de juin. Des conseillers de l’entreprise Demosthène contacteront les boulangeries afin de convenir d’un rendez-vous pour leur apporter le matériel nécessaire à cette prise de tension : un tensiomètre et sa tablette connectée, et leur expliquer le fonctionnement qui est d’une grande simplicité. Les boulangeries pourront conserver ces appareils une huitaine de jours afin que tous les membres du personnel puissent prendre leur tension, ainsi que les chefs d’entreprises.

Une fois le délai passé, les conseillers Démosthène passeront récupérer les tensiomètres et leurs tablettes afin de les transmettre à d’autres entreprises. Ce sont ainsi mille kits tablette-tensiomètre qui vont circuler à travers toutes les boulangeries de France pour une opération de dépistage de l’hypertension dont l’ampleur est sans précédent en France.

Deuxième phase de l’opération : le traitement des données recueillies et le coaching des personnes à risque 

La prise de tension indiquera 3 niveaux de risque possible d’hypertension dans les 5 ans : faible, possible, élevé. Ces données seront transmises à la société Médialane, du Docteur Pascal Gillet, qui a déjà participé aux précédentes campagnes de prévention de la Boulangerie : bucco-dentaire, diabète, allergies respiratoires.

Les personnes dont la prise de tension aura révélé un risque possible ou élevé seront contactés par les personnels médicaux de Médialane qui leur proposeront d’une part un coaching hygiénico-diététique visant à réduire le risque d’hypertension et d’autre part de renforcer la surveillance avec leur médecin traitant.

A propos de l’hypertension artérielle

L’HTA est une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères qui concerne plus de 8 millions de personnes en France. On est hypertendu lorsque la valeur de notre tension artérielle au repos est supérieure à 140/90 mm Hg. En participant massivement à cette campagne de dépistage, les personnels de la Boulangerie-Pâtisserie contribueront à faire avancer la recherche tout en se protégeant eux-mêmes contre des risques de graves complications à plus ou moins long terme.

Ce qu’en dit Michel Bressy, Président de la Commission Paritaire de la Boulangerie-Pâtisserie

Cette grande opération de dépistage va concerner 135 000 salariés de la Boulangerie-Pâtisserie, sans compter les chefs d’entreprises qui eux aussi peuvent y participer. C’est une première en France, une opération sans précédent par son ampleur qui devrait apporter des informations précieuses à la Fondation pour la Recherche sur l’Hyper Tension Artérielle que préside le Professeur Girerd.

Je précise bien que cette opération n’est pas médicale car elle ne vise pas à soigner les gens. C’est une opération volontaire de dépistage visant à alerter les personnes exposées au risque HTA puis à les inciter, si elles le souhaitent, à s’inscrire dans un parcours médical. Au-delà, c’est une opération globale de prévention qui permettra à la longue de prévenir les graves complications de cette maladie, de protéger la santé de nos salariés et de faire faire des économies à la complémentaires santé de la Boulangerie-Pâtisserie.

Propos recueillis par Aunis