Les Nouvelles de la Boulangerie

45e Worldskills Competition – Kazan 2019

De beaux résultats pour l’Équipe de France des métiers, même si…

Déception pour Antoine Heurteux lors des 45e Worldskills Competition puisque le jeune boulanger tourangeau n’est pas parvenu à obtenir un accessit sur le podium. « « Trois ans d’entraînement qui se terminent en quatre jours. Des larmes de joie, de tristesse, de la fatigue, de la passion, de la rigueur… Tous les mots employés ne seront jamais assez forts pour comprendre tout ça. Il faut le vivre pour le comprendre », commente le boulanger sur sa page Facebook.

Jean-Luc Chapuis, expert métier lors de cette manifestation, a salué le candidat. Il représentait la Confédération de la Boulangerie-Pâtisserie à Kazan au titre de vice-président. Il est également Président du Syndicat départemental des Maitres Artisans Boulangers et Boulangers-Pâtissiers de la Haute-Loire, Président de la Commission de la Restructuration, de la Réglementation et de la Modernité.

Ces olympiades ont réuni 1650 compétiteurs avec 56 métiersreprésentés. Après avoir brillamment remporté l’organisation de la WorldSkills Competition en 2023 à Lyon, dans la ville lumière, l’Équipe de France des métiers 2019 a quant à elle brillé par ses performances lors des épreuves et remporte pas moins de 27 médailles ! La candidature tricolore, présentée par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a été retenue face à celle du Japon pour la 46ème édition de la « Worldskills Competition ».

Dans le top 10

La France termine dans le top 10 des meilleures nations pour cette compétition. Une fantastique reconnaissance pour ces jeunes qui, après plusieurs mois, voire plusieurs années de préparation, sont récompensés et salués pour leur talent, leur persévérance et leur passion.

C’est la fin du chapitre WorldSkills Kazan 2019 pour ces compétiteurs internationaux, mais aussi le début d’une nouvelle aventure professionnelle. Si tous n’ont pas obtenu une médaille, ils repartent en tout cas avec des souvenirs plein la tête et une nouvelle famille avec qui les partager.

L’équipe de France des Métiers 2019 a obtenu 1 médaille d’or, 4 médailles d’argent, 3 médailles de bronze et enfin 19 médailles d’excellence : l’une d’entre elles a été décernée à Romain Bert dans la catégorie pâtisserie-confiserie (Nouvelle-Aquitaine).

La passion de leur métier anime les candidats et nourrit aussi un certain respect mutuel. Chacun d’entre eux sait que l’autre a dû travailler dur pour se hisser à ce niveau de compétition. « Aux Olympiades des métiers, il y a les mêmes codes que dans le sport, mais ça va au-delà. C’est encore plus universel que les J.O., car les métiers sont partout. On apprend à ces jeunes à devenir de super-compétiteurs, à développer l’excellence tout en vivant l’événement humainement. Chacun réalise une performance individuelle au sein d’une équipe », souligne Aurelia Ruetsch, responsable des relations internationales de WorldSkills France.

Cette compétition internationale valorise l’apprentissage et les métiers manuels et techniques. « C’est un beau moyen de construire une histoire pour modifier le regard porté sur la formation professionnelle », souligne Michel Guisembert, le président de WorldSkills France. Dans deux ans, les Olympiades des métiers se tiendront à Shanghaï et les Chinois placeront aussi la barre très haut. D’autant plus qu’ils ont été les grands gagnants de cette édition 2019 avec 52 médailles.