Les Nouvelles de la Boulangerie

4e baromètre BODACC : En 2013, plus de 44 500 fonds de commerce ont été transmis à un prix moyen de 191 066 €

Le baromètre BODACC* du premier semestre 2013 avait donné le ton. Après une année 2012 particulièrement dynamique, le nombre de transmissions de fonds de commerce recule de 8,5 % sur un an, soit à 44 504 reprises en 2013.

Le nombre de transmissions demeure cependant proche de la moyenne enregistrée au cours des cinq dernières années (45 000). La valeur des fonds de commerce s’essouffle elle aussi (â4,2 %) mais se maintient auâdessus du seuil des 190 000 € (191 066 €), un montant très supérieur à celui observé cinq ans plus tôt en pleine crise (174 500 en 2009). Au global, 11,5 milliards d’euros ont ainsi été échangés.

L’ÎleâdeâFrance conserve le leadership national avec près de 20 % des transactions qui en moyenne se concluent à 267 000 €. Les prix de fonds les plus élevés sont par ailleurs principalement constatés sur le littoral nordâouest, notamment sur les deux régions normandes où le prix moyen s’établit auâdessus de 200 000 €. Hors métropole, la Guadeloupe et la Martinique témoignent ellesâaussi d’une belle attractivité avec des prix moyens voisins de 240 000 €.

Si la reprise de fonds de commerce contribue fortement au maintien de l’activité et donc de l’emploi sur les territoires, c’est également un levier fort de création de valeur durable. Dans un contexte économique difficile, notamment pour les jeunes entreprises de moins de cinq ans qui représentent la moitié des dépôts de bilan recensés en 2013, les créateurs d’entreprises par reprise d’un fonds de commerce résistent mieux. Parmi ceux installés en 2009, ils sont 88 % à être toujours en activité cinq ans après.

L’essentiel des repreneurs (87 %) compte moins de dix salariés

Plus précisément, 55 % (24 632) sont des micro-entreprises sans salarié qui ont acheté leur fonds de commerce 160 471 € en moyenne. Ce prix d’acquisition est en léger recul (â1 %) sur un an mais demeure supérieur de 15 % à celui constaté en 2009 (139 564 €).

Les TPE de 1 à 9 salariés portent, quant à elles, 32 % des reprises à 14 253, nombre en baisse sensible par rapport à 2012 (â19 %). Le montant moyen des transactions est également en retrait (â5,4 %) à 182 612 €, valeur comparable à celle de 2010.

Le commerce et l’hébergementârestauration concentre plus de la moitié des reprises (inter)

Le secteur hébergement, restauration, débits de boisson (H.R.C.), comme celui du commerce, comptabilise plus de 12 600 rachats de fonds de commerce. Le prix d’acquisition d’un fonds se stabilise aux environs de 160 000 € dans le secteur H.R.C. La seule restauration a elleâaussi trouvé un point d’équilibre autour de 139 000 €. Les reprises de fonds se traitent à 161 000 € en moyenne dans la restauration traditionnelle et 89 000 € dans la restauration rapide.

Montant moyen des transactions (inter)

L’ensemble du commerce porte plus de 12 600 transactions (â12 %) pour un montant moyen supérieur à 246 000 €.

L’essentiel des mouvements (10 300) s’opère dans le commerce de détail. Parmi ceuxâci, 12 % (1 360) portent sur des hypermarchés, supérettes, supermarchés et épiceries dont les prix de cession s’établissent en moyenne respectivement à 831 000 €, 459 000 €, 201 000 € et 77 000 €.

Dans l’agroalimentaire, l’artisanat est moteur. En tête, les artisans boulangersâpâtissiers concentrent 1 890 transferts de fonds de commerce achetés au prix moyen 195 000 €.

 

*BODACC : Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales