Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

90 % des Français considèrent la boulangerie comme un commerce indispensable

Une enquête a été réalisée par l’Institut CSA pour la CGAD sur les Français et les commerces alimentaires de proximité : artisans, commerçants, restaurateurs. Elle révèle notamment que les Français veulent davantage de commerces de proximité près de chez eux, tout particulièrement dans les communes rurales. La boulangerie est le 1er commerce que les Français plébiscitent.  

Les commerces alimentaires de proximité (*) bénéficient d’une très bonne image auprès des Français et les valeurs qu’ils associent à cette image montrent combien ils sont attachés à ce type de commerces.

Une enquête, réalisée par l’Institut CSA pour la CGAD (Confédération Générale de l’Alimentation en Détail) fin 2018, auprès de 2 500 Français, montre que 27 % des Français se rendent plus souvent qu’il y a cinq ans dans ces commerces.

Les Français considèrent en effet que leurs artisans, commerçants et restaurateurs dynamisent et animent les territoires (90 %) et qu’ils sont créateurs de lien social (87 %).

Quatre valeurs phares sont associées à ces commerces alimentaires de proximité. Pour les Français, il s’agit de commerces à taille humaine (90 %), conviviaux (86 %), dépositaires d’un véritable savoir-faire (84 %) et offrant des produits et des services de qualité (84 %).

Ils symbolisent le « vivre ensemble ». Ils dynamisent les centres-villes, les bourgs, etc.

La boulangerie, commerce plébiscité

Dans la vie de tous les jours, la boulangerie est le commerce considéré comme indispensable pour les Français (90 %), suivi par les primeurs (75 %), les boucheries (70 %), les épiceries (69 %), les pâtisseries (67 %), les cafés restaurants (62 %), les charcuteries (62 %), les poissonneries (59 %) et les fromagers (51 %).

 En conséquence, les Français veulent aujourd’hui davantage de commerces alimentaires de proximité près de chez eux (tout particulièrement dans les communes rurales, 83 %).

Pour Joël Mauvigney, président de la CGAD, « les résultats de cette enquête démontrent le rôle essentiel de nos commerces dans l’animation des territoires et combien il est capital que les politiques publiques favorisent leur développement et leur maintien, notamment en zone rurale ».

(*) Boulanger, boucher, caviste, café/restaurant, charcutier/traiteur, chocolatier/confiseur, épicier, foodtruck/camion pizza, fromager, glacier, magasin bio spécialisé, pâtissier, poissonnier, primeur.