Les Nouvelles de la Boulangerie

À la chasse au gaspillage !

Chaque année, 10 millions de tonnes d’aliments sont jetées en France, selon l’Ademe. Un gaspillage qui concerne aussi les artisans boulangers-pâtissiers. À l’heure où le consommateur est de plus en plus éco-responsable, les initiatives anti-gaspi se multiplient dans la filière.

Recyclage et sensibilisation

Si le meilleur moyen d’éviter le gaspillage est d’ajuster la production à la demande, il demeure que des facteurs indépendants du boulanger peuvent occasionner des invendus. À côté des traditionnels dons aux associations, de la valorisation en alimentation animale ou des récentes applications de vente à prix réduits (Too Good to Go, Optimiam), la tendance en 2019 est à la réutilisation des invendus dans la fabrication d’autres produits. Ainsi, plusieurs artisans et des start-ups (Sookies, Kolectou, Expliceat) ont-ils mis au point des solutions (machines et/ou recettes) qui transforment le pain sec en farine utilisable pour la confection de moelleux, de cookies ou de nouveaux pains. La fabrication de bière à partir de pain est aussi un débouché pour les invendus, adopté par certains. Enfin, la lutte anti-gaspillage passe par la communication auprès des consommateurs. L’Observatoire du Pain, notamment, a entamé une campagne de sensibilisation du public à travers la diffusion de vidéos humoristiques, de conseils pour conserver le pain et de recettes pour le recycler.