Les Nouvelles de la Boulangerie

Asthme : méfiez-vous du froid !

Si l’été n’est pas toujours l’ami des asthmatiques, l’hiver ne leur veut pas du bien non plus. Il n’y a pas de saison pour l’asthme. Les fluctuations de températures malmènent les bronches et le froid peut accentuer une gêne qui devient très perceptible. Pour ne pas vous retrouver à bout de souffle aux premières chutes de neige, mieux vaut avoir les bons réflexes…

Vos poumons surbookés

Pas le temps de souffler ! Vos poumons travaillent en permanence et vont être particulièrement sollicités quand il commence à faire froid. En effet, ils vont devoir réchauffer l’air que vous respirez et l’hydrater. Une fois arrivé aux alvéoles, l’air va être expiré à la température corporelle. Plus l’air est froid, plus les poumons vont devoir redoubler d’effort, ce qui entraîne des modifications spécifiques au niveau des bronches, rendant plus sensible les personnes qui présentent une fragilité à ce niveau.

Côté météo

Les personnes asthmatiques se désespèrent des températures qu’affiche le thermomètre en hiver. Le pire pour eux, c’est un temps sec et froid, difficilement respirable. Il est vrai qu’un temps froid et humide leur est plus favorable. Mais les nuages qui apportent cette humidité sont souvent chargés de polluants chimiques. Mieux vaut donc se réfugier à la montagne où l’air est certes sec, mais pur.

Réévaluez votre traitement

L’asthme est une maladie chronique qui évolue au fil des mois en fonction des facteurs extérieurs. Le temps fait partie des éléments à prendre en compte pour encadrer correctement sa pathologie. Si votre asthme est bien stabilisé, l’hiver se passera sans accroche. Si vous ressentez une gêne aux premiers froids, n’attendez pas pour aller consulter votre médecin qui vous aidera à réajuster le dosage de vos médicaments pour renforcer votre traitement.

Attention aux petites infections !

Les virus se partagent aussi bien en hiver que les cadeaux de Noël… Et ils sont nombreux à traîner en cette saison. Un coup de fatigue, de froid, des défenses immunitaires moins performantes, le résultat ne se fait pas attendre et il est particulièrement pénible pour les personnes qui souffrent d’asthme. Le virus va accentuer, de fait, l’hyper réactivité des bronches. La priorité ? Agir en prévention pour renforcer son système immunitaire en boostant son organisme avec un cocktail vitaminé, la vitamine D en tête de liste. Et penser à se faire vacciner contre la grippe, notamment, peut être utile quand on est asthmatique.

———————————————————————————————————————————–

Les précautions à prendre

Difficile de passer à côté du froid… à moins de prendre un aller simple pour Tahiti. Voilà quelques conseils, pour bien passer l’hiver :

– Sortez votre arme anti-froid : une écharpe bien chaude qui va protéger vos bronches en réchauffant un peu l’air que vous respirez quand vous la placez devant votre nez ;

–  L’effort physique n’est pas recommandé en cas de froid. Si vous devez faire du sport en extérieur, pensez à bien vous échauffer à l’intérieur pour habituer votre corps ;

–  Et ne restez pas trop longtemps dehors, car asthmatique ou pas, mieux vaut ne pas prendre froid.

———————————————————————————————————————————–

Pour en savoir plus…

Association Asthme et Allergie : www.asthme-allergies.org