Les Nouvelles de la Boulangerie

Bas-Rhin : Baguette d’or

Décerné par la Fédération des boulangers du Bas-Rhin, le titre convoité de Baguette d’or 2012 va à la boulangerie artisanale « Le fournil de la Victoire », à Strasbourg. Sa baguette a été distinguée, parmi 52 autres.

 

D’après les Dernières Nouvelles d’Alsace, il faut au moins autant de qualités à une baguette pour être élue « Baguette d’or » qu’à une Miss pour espérer devenir un jour Miss France. Le jury — composé de 14 membres et présidé par Jean-Claude Jundt-Wurtz, Meilleur ouvrier de France — avait à faire son choix à l’aveugle, parmi 52 baguettes. Une fois remplies, les deux conditions préalables — une longueur de 50 cm et un poids de 250 à 275 g — trois critères entrent en ligne de compte. À commencer par l’aspect : la grigne — « la signature du boulanger », ces coups de lame qui permettent à la baguette d’avoir un aspect régulier —, la cuisson, le cloquage… autant de critères pris en compte. Puis vient le temps de « décortiquer » la baguette et de juger sa texture, la couleur de sa mie, sa teneur en sel, ses alvéoles… autant d’indices de la méthode de fabrication et finalement du goût, ultime critère de notation (avec un coefficient plus élevé que les deux autres). La Baguette d’or 2012 a été remise hier au Fournil de la Victoire, 16, boulevard de la Victoire à Strasbourg, où un jeune boulanger de 25 ans, Achraf Khanouchi, officie au fournil. Ce qui vient conforter le président du jury, qui estime que ce prix « est un encouragement pour les jeunes à poursuivre dans la voie de l’artisanat ».

Quatre « Baguettes d’argent » ont également été décernées : boulangerie Arbogast à Hurtigheim ; L’Authentique à Strasbourg ; boulangerie Bernhard à Mommenheim ; Le Fournil des Tonneliers à Strasbourg.