Les Nouvelles de la Boulangerie

Blé meuniers 2010 : nouvelles listes VRM et BPMF

Depuis plus de vingt ans, l’ANMF (Association Nationale de la Meunerie Française) met tout en oeuvre pour identifier et promouvoir les variétés de blé tendre qui présentent des valeurs boulangères et biscuitières aux caractéristiques attendues. Les nouvelles listes « Variétés Recommandées par la Meunerie » et « Blés Pour la Meunerie Française » soulignent notamment l’importance accordée en 2010 aux blés de force.

 

Chaque année, les travaux conduits par la Commission matières premières de l’ANMF, en partenariat avec Arvalis et le CTPS, permettent le repérage précoce de variétés de blé tendre établi sur la base des résultats technologiques. De plus, leur valeur meunière et leur régularité sont des critères majeurs des variétés sélectionnées.
Les besoins qualitatifs exprimés par la meunerie se sont traduits en 2009/2010 par une augmentation de plus de 15 % des emblavements des VRM.
Cependant, la profession est préoccupée par les difficultés d’approvisionnement en blés de force et biscuitiers. Aussi, pour assurer le renouvellement des variétés recommandées dans ces catégories, l’ANMF a mis en observation (VO) 5 nouvelles variétés de blés de force et 3 blés biscuitiers.

Blés meuniers 2010 : évolution des VRM
En 2010, les variétés Arezzo, Phare, Premio et Valodor (zone sud) complètent la liste des variétés recommandées pour les blés panifiables. De même, Bologna (zone sud) et Segor sont inclus dans les blés de force et Glasgow dans les blés biscuitiers.
En revanche, ont été retirées de la fiche « blés meuniers 2010 », en raison de quantités insuffisantes en multiplication, les variétés Lona et Tamaro pour les blés de force, Ressor pour les blés biscuitiers. Il est rappelé que les variétés restées plus de 3 ans VRM continuent d’être considérées VRM par les utilisateurs, ce qui est le cas de Lona et Tamaro.
Les nouvelles variétés mises en observation (VO) en 2010, sont Aerobic, Goncourt et Sorrial pour les blés panifiables, Blasius, CH Nara, Forel, Siala et Togano pour les blés de force, Lear, Viscount et Warrior pour les blés biscuitiers, et enfin Pannonikus pour les blés biologiques. Les variétés Chevalier et Stefanus ont été retirées de la liste des VO biologiques.
Cette année, les variétés admises dans les essais ANMF/Arvalis sont Aligator, Aprilio, Farmeur, Flaubert et Prévert pour les blés panifiables.
Les VRM sont une sélection restreinte de variétés de blés qui, utilisées pures, sont aptes à produire un pain français ou un biscuit d’excellente qualité. Les variétés de blé tendre qui sont inscrites en VRM apparaissent naturellement dans les contrats variétés pures mais également dans les mélanges et trouvent ainsi leur place en BPMF. Les VRM concernent les semis de cette année pour les agriculteurs.

Blés meuniers 2010 : évolution des BPMF
Parmi les nouvelles inscriptions au catalogue, seules les variétés admises dans les essais ANMF/Arvalis de l’année apparaissent en BPMF.
Cette année, les nouvelles variétés sont :
– Blés panifiables : Adagio, Aligator, Aprilio, Attitude, Boregar, Farmeur, Flaubert, Galopain, Illico, Plainedor, Prevert, Scor, Sirtaki, Solehio – Blés de force : Blasius, CH Nara, Forel, Siala, Togano
– Blés biscuitiers : Lear, Viscount, Warrior
– Blés biologiques : Arezzo, Aerobic, Pannonikus, Togano.
Six variétés de la liste des blés panifiables ne sont plus admises dans les mélanges, comme annoncé lors de la campagne précédente, à savoir : Charger, Dinosor, Isengrain, Mercato, Sankara, Timber. En raison de leur faible emblavement ou non disponibilité sur le marché, ont été également retirées des listes : Adequat, Bastide, Comodor, Frelon, Marcelin et Sublim pour les blés panifiables, Ressor et Robigus pour les blés biscuitiers et Aubusson, Quebon et Stefanus pour les blés biologiques. De plus, Paledor est retirée des blés biscuitiers biologiques.

 

La majorité des achats des meuniers se font sur des BPMF
La meunerie française utilise près de 6 millions de tonnes de blé dont la majorité des achats se fait sur des mélanges de variétés « BMPF ». Pour la récolte 2010, les VRM représentent 46 % des surfaces cultivées.
Les listes des variétés de blés meuniers sont revues et corrigées chaque année par la Commission Matières Premières de l’ANMF et publiées avant la rédaction des nouveaux contrats. L’ANMF, par la publication des « Blés Meuniers » contribue à la grande qualité des blés français pour l’ensemble des utilisateurs sur le marché intérieur et à l’exportation.