Les Nouvelles de la Boulangerie

Booster sa mémoire

Le cerveau est un muscle comme les autres… Pas question de le laisser ramollir. N’attendez pas qu’il se transforme en gruyère pour combler les trous ! Vos neurones aussi méritent une attention particulière. Un entrainement régulier, doublé d’une alimentation soignée, va permettre de maintenir ses capacités au top pour passer à côté des problèmes de concentration ou des troubles de la mémoire.

Intertitre : Un petit trou…

Les troubles de la mémoire peuvent révéler des causes multiples, qui nécessitent parfois un examen médical approfondi. La fatigue, mais aussi le stress d’une situation qui dure, peuvent être à l’origine des problèmes. Certains médicaments, comme les antidépresseurs ou les anxiolytiques, peuvent provoquer des effets secondaires sur votre mémoire. L’âge reste évidemment un facteur primordial. Des pathologies, comme l’hypertension artérielle, ont également un impact. L’artériosclérose, qui détériore progressivement une irrigation optimale du cerveau, est également à prendre en compte.

Le poids de la nutrition

Votre cerveau a une dent contre les régimes. La cause ? Les carences qu’il entraîne mettent les neurones à la diète, pour provoquer un déséquilibre qui va se ressentir sur votre santé. Au menu dans votre assiette : une alimentation diversifiée et riche en nutriments essentiels. Le cerveau a besoin de quarante substances essentielles pour assurer la maintenance cérébrale :

– Le cerveau est composé à 50 % de lipides et a besoin chaque jour d’un apport régulier en acides gras essentiels pour fonctionner à plein régime ;

– Vos neurones se nourrissent essentiellement de glucose. Les sucres lents vont améliorer les capacités de mémorisation et d’attention tout au long de la journée ;

– Les protéines possèdent des acides aminés indispensables pour la réparation et la construction des cellules du cerveau ;

– Votre cerveau est comme une éponge constituée d’eau à 80 %. Assurez-vous que vous buvez suffisamment dans la journée pour ne pas risquer la surchauffe de votre moteur cérébral ;

– Le fer joue ainsi un rôle dans la bonne oxygénation du cerveau ;

– Le magnésium possède les mêmes propriétés que le fer et améliore les capacités de mémorisation ;

– Le sélénium lutte contre le vieillissement cérébral ;

– Les vitamines du groupe B participent activement au bon fonctionnement neuronal ;

– Les vitamines C et E sont de précieux antioxydants pour les neurones qui, en plus, viennent booster vos performances intellectuelles.

La gym cérébrale

Votre cerveau a besoin de faire un peu de musculation pour se raffermir ! Le secret ? Un entraînement quotidien qui va exercer vos connexions neuronales pour éviter de tomber dans le piège de la routine qui répète les mêmes gestes jour après jour. Mettez de la nouveauté dans votre emploi du temps pour créer de nouvelles connexions entre vos neurones et exercer le travail de votre mémoire. Il suffit de quelques changements pour ne pas laisser votre mémoire perdre ses moyens. Au programme : 

– Les jeux de société et de réflexion, les mots croisés… ;

– L’apprentissage d’une langue, de la cuisine, de la danse, du chant… ;

– Amusez-vous à tester votre mémoire en vous récitant des listes de noms ;

– Stimulez vos neurones en multipliant les rencontres entre amis ;

– Changez vos habitudes en prenant un itinéraire différent pour aller au travail, en essayant une nouvelle cuisine ou un sport insolite.

Sport et sommeil

Votre cerveau ne dort jamais ! Pendant que vous rêvassez comme un loir, lui, continue de travailler pour trier les informations. Un sommeil réparateur contribue à consolider les souvenirs et à cimenter la mémoire. Il vous faudra donc respecter votre rythme de sommeil, en évitant les nuits blanches. L’exercice physique, qui permet de mieux oxygéner les cellules du cerveau et d’améliorer la circulation sanguine, est également essentiel. Une bonne hygiène de vie vous aide à préserver votre mémoire !