Les Nouvelles de la Boulangerie

Boulanger de France : le fait maison au centre des formations

Le 27 novembre dernier, en région boulangère Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Xavier Bordet, s’est déroulée le 3ème stage d’optimisation, au Centre de Formation des Apprentis André Fargier de Lanas, en Ardèche. En présence du Président du Groupement Professionnel de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie de l’Ardèche, Christian Martin, et du Président de la Fédération de la Haute-Loire, Jean-Luc Chapuis, également membres du Bureau de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française. Une visioconférence avec le Président de la CNBPF, Dominique Anract, et le secrétaire général, Xavier Casalini, a pu avoir lieu pendant le déjeuner.

Dans le respect de l’esprit de la charte qualité « Boulanger de France » et de ses critères de fabrication, ce programme de formation apporte aux boulangers des solutions opérationnelles d’organisation et de techniques. La marque Boulanger de France est portée par la CNBPF.

Une dizaine de stagiaires étaient réunis autour de Philippe Hermenier, formateur à l’Institut National de la Boulangerie Pâtisserie (INBP) et Meilleur Ouvrier de France en Boulangerie.

Deux professeurs, Yves Saunier et Deve Sandrine Moulin, étaient également présents. Un livret a été également remis aux stagiaires.

 Les points suivants ont été abordés :

– La viennoiserie : Comment optimiser la production de viennoiseries alors que je n’en vends que de petites quantités chaque jour ? ;

– Le pain : Comment faire au moins 3 cuissons/jour de pain courant et/ou de pain de tradition française ? ;

– La pâtisserie et la restauration boulangère ;

 -Optimiser les coûts et la production.

Les objectifs de ce stage étaient :

– Revoir et ancrer les fondamentaux concernant la fabrication des produits de viennoiserie et de boulangerie visés par la charte ;

– Exposer des solutions concrètes ;

 -Donner aux participants des repères en termes de critères de qualité des produits.

Pour conclure, les mots d’une stagiaire qui assistait à la formation : « Nous avons mis en place le pain précuit et nous en sommes satisfaits car nous avons du pain chaud cuit par les vendeuses jusqu’au soir ! ». La satisfaction et l’apprentissage ont été les deux maîtres mots de cette formation.

N’attendez plus pour vous inscrire ! Rapprochez-vous de votre groupement départemental de la boulangerie !