Les Nouvelles de la Boulangerie

Cantal. Une nouvelle promotion pleine de promesses à l’École Christian Vabret

Christian Vabret leur a souhaité la bienvenue ainsi qu’une belle réussite dans cette nouvelle formation.

Christian Vabret, Meilleur Ouvrier de France et président de l’ École Christian Vabret, a accueilli, avec l’ensemble des collaborateurs de l’École, les nouveaux apprenants boulangers, pâtissiers, cuisiniers de la promotion février 2021.  Durant 7 mois, ils vont suivre une formation d’excellence en boulangerie, pâtisserie, et/ou cuisine en partenariat avec l’Institut Paul Bocuse. Tous motivés et désireux d’apprendre les savoir-faire les plus prisés de France, ils ont pour la plupart déjà de beaux projets d’installation une fois leur CAP obtenu. Ces adultes en reconversion professionnelle viennent d’horizons divers avec des parcours et des expériences multiples. La Covid-19 a permis à plusieurs personnes de se poser de réelles questions sur leur avenir professionnel.

Des parcours éclectiques

Ainsi, Benoît, originaire du Cantal, a longtemps travaillé dans le milieu du sport et de l’animation en France et à l’étranger. Désormais à la recherche d’un métier valorisant et créatif, il a choisi de se reconvertir et se former  pour appréhender au mieux son futur métier de boulanger. Son projet est de reprendre la boulangerie pâtisserie de son frère en Lozère.

Bibiche vient de Kinshasa au Congo. Après avoir fait plus de 20 ans de carrière dans l’administration, elle a décidé de se lancer et vivre de sa passion. Le pain étant un des aliments de base du Congo, Bibiche souhaiterait ouvrir une boulangerie-pâtisserie française à Kinshasa.

Juan Manuel vient d’équateur. L’intérêt qu’il porte au monde de la cuisine a toujours été présent. Il souhaite apprendre le métier de boulanger en France, pays de la gastronomie par excellence.

Alexis, 20 ans, Lyonnais, travaillait depuis 1 an et demi sur les marchés en tant que charcutier traiteur. Ayant toujours voulu évoluer dans les métiers de bouche, Alexis a choisi de se spécialiser dans la cuisine grâce au CAP cuisine en partenariat avec l’Institut Paul Bocuse.

Tania, tahitienne, est passionnée par la cuisine depuis toujours. Pour elle, la cuisine est un moment de partage. A l’issue de son cursus à Aurillac, Tania envisage de parfaire sa formation en Asie avant d’ouvrir un restaurant bistronomique à Tahiti en y alliant la gastronomie française avec les produits locaux de la Polynésie.

Aurélie, vendeuse dans le prêt-à-porter, a grandi dans l’univers de la pâtisserie. Créer ses propres pâtisseries afin de satisfaire les besoins de la clientèle est pour elle une vraie attente. Son projet de reprise d’entreprise familiale est une motivation supplémentaire dans sa reconversion professionnelle. Laura, originaire d’Espagne, a toujours été passionnée par la pâtisserie. Son manque de technique et de savoir-faire l’ont poussée à s’inscrire à l’École Christian Vabret et créer dès qu’elle le pourra sa propre entreprise.