Les Nouvelles de la Boulangerie

De bonnes raisons de consommer du pain l’hiver

Contrairement aux idées reçues, nous ne devrions pas manger plus en hiver que pendant le reste de l’année. En revanche, le froid et le manque de luminosité entraînent parfois une certaine fatigue qui a tendance à donner faim. Dans ces conditions le pain est un véritable allié. Consommé de façon régulière, il aide à maintenir une alimentation équilibrée en évitant le grignotage. A la montagne, le pain est également un grand atout pour les skieurs, notamment grâce à ses apports en glucides.

Un en-cas idéal pour tenir toute la journée

Il est normal d’avoir des petites faims en hiver. Pour éviter le grignotage, avec des produits généralement trop sucrés, l’idéal est de penser à prendre un goûter vers 16h. Loin d’être réservé aux enfants, le goûter est important à tous les âges. Ce moment de pause doit représenter 10 à 15 % de l’apport énergétique quotidien. A l’instar du petit déjeuner, il se compose d’une boisson, de fruits, d’un produit laitier et d’un aliment céréalier qui apporte des glucides complexes, comme le pain. Grâce à l’effet rassasiant de ce dernier, la sensation de faim sera écartée jusqu’au dîner… qui pourra en conséquence être plus léger.

Un apport en glucides pour les sportifs d’hiver

Une heure de sport représente une dépense énergétique supplémentaire de 250 kcal à 500 kcal. Les skieurs, comme tous les sportifs, doivent adapter leur alimentation aux efforts à fournir, en particulier en termes d’apports glucidiques. Les glucides que l’on retrouve dans les féculents et le pain, à savoir les glucides complexes, constituent une source d’énergie durable qui permettra notamment de mieux récupérer après l’effort.

Un aliment à combiner pour faire le plein de micronutriments dont les vitamines

En hiver, lorsque nous sommes susceptibles d’attraper froid, il est important de veiller à ne pas manquer de vitamines. Cela concerne en priorité les personnes les plus sensibles, telles que les femmes enceintes (pour le fer, et les vitamines B9 et D en particulier) et les personnes âgées (vitamines C, D, E et B). Une alimentation équilibrée et diversifiée doit normalement suffire à se préserver de toute carence. Consommer du pain à chaque repas contribue notamment à l’apport nécessaire de vitamines B (notamment B1, B3 et B6). Varier les pains est également un bon réflexe à adopter afin de s’assurer de bons apports en vitamines.

 

1 INPES, « Lutter efficacement contre les accidents de ski ; un dispositif d’information pour l’hiver ». http://www.inpes.sante.fr/70000/dp/04/dp041210.pdf

2  L’Observatoire du pain, Recueil Pain et nutrition, septembre 2006.

3  Haut Comité de la Santé Publique – Pour une politique nutritionnelle de santé publique en France.

4  Annals of Internal Medecine, « Enough Is Enough: Stop Wasting Money on Vitamin and Mineral Supplement »; 17.12.2013 ; Eliseo Guallar, MD, DrPH ; Saverio Stranges, MD, PhD ; Cynthia Mulrow, MD, MSc, Senior Deputy Editor ; Lawrence J. Appel, MD, MPH ; and Edgar R. Miller III, MD, PhD.