Les Nouvelles de la Boulangerie

De nouveaux produits en plastique interdits à partir de 2020

Afin de réduire notre impact sur notre environnement, l’interdiction du plastique va s’étendre à de nouveaux produits dits « à usage unique » à compter du 1er janvier 2020. Il faut savoir que chaque année, les pays de l’Union européenne produisent près de 25 millions de tonnes de déchets en plastique. Pour interdire la production et la consommation de ces matières plastiques polluantes pour l’environnement et qui mettent des dizaines d’années à disparaître, plusieurs textes ont été votés ces dernières années aux niveaux français et européens.

Ainsi, à compter du début de l’année prochaine, la vaisselle en plastique comme les gobelets, les verres et les assiettes jetables, mais aussi les bouteilles d’eau dans les cantines scolaires seront interdites. Cela concernera également les touillettes et pailles en plastique largement utilisées dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires comme les boulangerie-pâtisserie. Il faudra donc anticiper pour trouver et proposer des produits de substitution.

Cette nouvelle vague d’interdictions fait suite à celle déjà en vigueur depuis 2017 concernant les sacs en plastique. Cette dernière avait mis au ban la distribution, à titre onéreux ou gratuit, des sacs de caisse en plastique à usage unique destinés à l’emballage de marchandises dans les points de ventes. Rien qu’en France, cela représentait un total de 5 milliards de sacs distribués chaque année.

Il est important de rappeler que le non-respect de ces interdictions expose le contrevenant à des sanctions administratives et/ou pénales prévues par le Code de l’environnement pouvant aller jusqu’à deux ans emprisonnements et 100 000 € d’amende.

Par ailleurs, la directive européenne du 5 juin 2019 prévoit, notamment, l’extension de la liste des produits interdits à compter de 2021. Seront concernés les contenants alimentaires en polystyrène expansé (utilisés par exemple comme boîte d’emballage des sandwich « kebab ») ou les tiges en plastique pour ballons. Les État membres de l’Union européenne auront deux ans au maximum pour transposer et mettre en œuvre ces interdictions.