Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Développement durable : Les emballages biodégradables et compostables

Gobelets en pla, couverts en bambou, barquettes en pulpe de canne : la tendance est aujourd’hui à la vaisselle et aux emballages biodegradables ou compostables dans le snacking et la vente à emporter.

Alternative écologique aux emballages plastiques traditionnels, ils sont le plus souvent issus de ressources renouvelables et contribuent à limiter l’impact des déchets sur l’environnement. De quoi satisfaire une clientèle qui aspire de plus en plus à consommer durable.

Qu’est-ce qu’un emballage biodégradable et compostable ?

Un emballage est dit « biodégradable » s’il peut être dégradé en 6 mois maximum par des micro-organismes (bactéries) naturellement présents dans le milieu.

Un emballage est « compostable », s’il peut être dégradé en compost, dans certaines conditions (conditions de température, présence d’eau et d’oxygène) et en 12 semaines maximum. Le compost ainsi obtenu constitue un fertilisant de qualité pour l’agriculture et le jardinage.

Le compostage permet donc de valoriser les déchets tout en diminuant le recours aux engrais chimiques. Il peut être réalisé par les particuliers à domicile dans un bac à compost ou pris en charge par les collectivités sur des installations industrielles. Dans ce cas, le compostage a lieu dans des conditions optimisées qui ne sont pas toujours réunies lors d’un compostage maison. 

Pour être considéré comme « biodégradable » et « compostable », les emballages doivent répondre aux critères d’évaluation définis par la norme NF EN 13432 (novembre 2000). Toutefois, cette norme ne concerne que le compostage industriel. Elle ne donne aucun élément concernant le compostage effectué à domicile.

Les matériaux biodégradables et compostables

Les matériaux biodégradables ou compostables les plus couramment utilisés aujourd’hui dans les emballages de boulangerie-pâtisserie et de snacking sont des matières naturelles comme le bois, le bambou, le palmier ou la pulpe de canne (résidu de la canne à sucre après extraction du sucre), ou bien encore des matières plastiques fabriquées à partir de végétaux, par exemple le PLA (Acide Polylactique) qui résulte de la fermentation du sucre ou de l’amidon de maïs.

Les logos

Comment identifier les emballages compostables ? A ce jour, il n’existe pas de logos officiels pour les emballages compostables. Les logos proposés émanent de l’organisme certificateur privé AIB-Vinçotte, situé en Belgique.

Le logo OK Compost est délivré pour les emballages qui répondent à la norme NF EN 13432 et sont compostables dans une installation industrielle de compostage.

Le logo OK Compost home  certifie que l’emballage est compostable à domicile. Il est obtenu sur des critères établis par AIB-Vinçotte.

En l’absence de logo, il est préférable de demander une attestation au fournisseur pour s’assurer du caractère biodégradable ou compostable de l’emballage.

 

Pour en savoir plus

Un Guide des solutions d’emballage biodégradables et compostables pour le snacking en boulangerie-pâtisserie sera prochainement en ligne sur le site du Pôle Innovation de l’INBP dans la rubrique Documentation.

INBP Pôle Innovation : 02 35 58 17 58 – www.inbpinnov.com