Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Distinctions et récompenses

Certains employeurs peuvent souhaiter récompenser certains de leurs salariés de l’ancienneté de leurs services ou de la qualité exceptionnelle de leur travail.

Un certain nombre de distinctions peut être remis à vos employés. On distinguera d’une part celles créées par la profession, et d’autre part la médaille d’honneur du travail.

En ce qui concerne les distinctions créées par la profession pour le personnel des boulangeries-pâtisseries, il s’agit de :

– La médaille de bronze, attribuée pour 15 ans de pratique professionnelle ;

– La médaille d’argent, attribuée pour 20 ans de pratique professionnelle ;

– La médaille d’or, attribuée pour 25 ans de pratique professionnelle.

Chacune de ces médailles est accompagnée d’un diplôme délivré par la Confédération, signé par le Président et sur lequel figure le nom du récipiendaire et son ancienneté de services dans l’entreprise.

Pour obtenir, ces récompenses, l’employeur doit en faire la demande auprès de son groupement professionnel départemental, syndicat ou fédération, et s’acquitter des frais qui y sont rattachés. A noter que les propositions de récompenses doivent parvenir à la Confédération au moins un mois avant leur remise éventuelle.

La médaille d’honneur

En ce qui concerne la médaille d’honneur du travail, elle peut être décernée à tout salarié qui travaille sur le territoire français.

Il peut s’agir de :

– La médaille d’argent qui est attribuée après vingt ans de service ;

– La médaille de vermeil attribuée après trente ans de service ;

– La médaille d’or attribuée après trente-cinq années de service ;

– La grande médaille d’or qui est accordée après quarante années de service.

Entrent dans l’ancienneté toutes les périodes d’activité salariée du candidat ainsi que certaines périodes assimilées comme celle du service militaire obligatoire ou celle d’interruption d’activité professionnelle suite à un congé de maternité (ou d’adoption), dans ce cas à concurrence d’une année au maximum.

Les travailleurs retraités peuvent prétendre à la médaille d’honneur du travail s’ils en remplissaient les conditions au moment de leur départ en retraite. Pour obtenir cette médaille, il faut en faire la demande sur un formulaire mis à disposition des candidats à la Préfecture ou en Mairie.

La procédure

Le dossier, qui comprend le formulaire complété, daté et signé par le salarié, les certificats de travail de chaque employeur ou une attestation établie par deux témoins sur papier libre et visée par le Maire en cas d’employeur disparu, un état signalétique des services militaires ou la photocopie du livret militaire, doit être déposé auprès du Préfet du département ou pour Paris auprès du service des Médailles d’honneur du travail, soit avant le 1er mai pour la promotion du 14 juillet soit avant le 15 octobre pour la promotion du 1er janvier. En effet, la médaille d’honneur du travail est décernée par arrêté du Ministre du Travail ou, par délégation, du Préfet, à l’occasion des 1er janvier et 14 juillet de chaque année.

Les médailles métalliques sont frappées et gravées aux frais des titulaires ou de leurs employeurs (en cas d’accord de ces derniers) sur commande adressée à l’administration des Monnaies et Médailles, 11 quai Conti 75006 PARIS, après publication des promotions au Recueil des actes administratifs des départements. L’attribution de la médaille donne lieu à la délivrance d’un diplôme qui rappelle les services pour lesquels l’intéressé est récompensé.