Les Nouvelles de la Boulangerie

Du bleu en hiver… Cap sur la Costa Brava

De Portbou, qui se situe à la frontière française, à Blanes, proche de Barcelone, le littoral catalan ressemble à un petit paradis méditerranéen qui s’étend sur 160 km. Cette bande côtière est constituée de villes et de villages accueillants où il fait bon faire une pause pour profiter de la douceur locale, tout en découvrant la splendeur des jardins botaniques. Une véritable carte postale : mer turquoise, plages de sable fin, sur fond de nature sauvage. Un cadre enchanteur entouré d’abbayes et d’églises romanes remarquables qui s’érigent en reines dans le paysage. La richesse de la végétation et la splendeur du panorama se mêlent à une architecture Art nouveau qui témoigne d’une effervescence artistique intense. De quoi rendre la visite unique et inoubliable…

Un labyrinthe de verdure

En longeant la côte, on passe obligatoirement par la charmante ville moyenâgeuse de Tossa del Mar, avant de parvenir au Cap Roig, à Calella de Palafrugell. Dans les années 1930, un colonel russe de l’armée du Tzar et une décoratrice anglaise ont conjugué leurs talents pour y construire un jardin atypique. Nikolaï Voevodsky et Dorothy Webster ont réussi le pari de composer autour de leur château un parc unique devenu aujourd’hui un lieu culturel renommé en Catalogne. Cet espace réunit sur des terrasses descendant vers la mer des plantes du pourtour méditerranéen, mais aussi du Chili, d’Afrique du Sud, de Californie, d’Australie, ou des Canaries. On y trouve également un parc de sculptures contemporaines qui se fondent dans la nature et l’été, il accueille un des plus célèbres festivals de jazz.

Dans la localité voisine, Lloret del Mar, les jardins de Sainte Clotilde présentent un contraste saisissant avec les jardins de Cap Roig. Ici, l’inspiration découle des influences de la Renaissance italienne avec un jeu de perspectives s’échappant sur la mer. Les visiteurs seront sous le charme de statues, magnifiques sirènes de bronze, jalonnant les escaliers. Une sérénité appréciable avant de rejoindre les agitations de la station balnéaire…

Les deux trésors de Blanes

En poursuivant plus au Sud, on arrive à Blanes, un pittoresque village de pêcheurs, devenu au fil du temps une zone touristique attractive. Entre les plages, les bars et les restaurants, vous pourrez découvrir la magie des deux jardins botaniques, dont la réputation a fait le tour du monde.

MariMurtra est l’œuvre de Carl Faust, un homme d’affaires allemand. En 1921, il entreprit de construire sur le flanc sud-est de la montagne de San Joan de Blanes, un jardin botanique époustouflant. Il y consacra tout son temps et sa fortune et le résultat est à la hauteur de ses efforts. Le visiteur a le souffle coupé face à cet éden de cactus et de plantes succulentes, originaires des régions arides d’Afrique du Sud et d’Amérique centrale. Le lieu offre une vue imprenable sur la côte, la calle Forcanera, la nature et la Méditerranée.

À quelques kilomètres de là, sur la même commune, se trouve un jardin de collectionneur passionné, Pinya de Rosa, qui s’étend sur cinquante hectares. Depuis 1945, les espèces végétales tropicales s’acclimatent au climat méditerranéen pour constituer un des plus importants rassemblements de « cactus raquette », avec plus de six cents espèces présentes. Sans parler des innombrables agaves, aloès et yuccas. Et comme les floraisons s’enchaînent tout au long de l’année, on peut y contempler des fleurs quelle que soit la saison… même en hiver !