Les Nouvelles de la Boulangerie

Du pain belge sur Mars ?

Non, ce n’est ni de la science-fiction, ni un mauvais canular, mais bel et bien le défi qu’entend relever le projet SpaceBakery, un consortium unique composé de sept organisations belges, sous la houlette du groupe d’experts en boulangerie, pâtisserie et chocolat Puratos. Avant de mettre le fruit de ces recherches à profit pour aider à nourrir les premiers habitants de la planète rouge à la fin du siècle, le projet vise, toutefois, un impact plus immédiat sur la Terre. Il se consacre, en effet, à la manière dont nous pouvons produire des aliments de manière plus durable et contribuera à fournir une alimentation optimale dans de nombreuses régions du monde. Le consortium vient de recevoir une subvention de 4,5 millions d’euros du gouvernement Flamand (VLAIO, Flanders Innovation & Entrepreneurship), portant son financement total à plus de 6,3 millions d’euros.

Quatre conteneurs interconnectés seront bientôt installés au siège de Puratos, à Grand-Bigard. S’ils semblent ordinaires de l’extérieur, les chercheurs s’y attelleront à développer un système de culture et de boulangerie écologique fermé dès le 1er janvier 2020. Ces conteneurs couplés bénéficieront d’un système fermé et autosuffisant dans lequel le climat pourra être adapté pour faciliter la croissance des cultures, avec une utilisation optimale des ressources. Parallèlement à la recherche sur les cultures, le consortium étudiera aussi de nombreux autres aspects de l’ensemble du cycle de production alimentaire, tels que l’utilisation et le recyclage des ressources, la surveillance du climat microbien, l’influence du rayonnement et la pollinisation par drones automatisés.

Une expérience prévue sur 2,5 ans

Ce qu’ils découvriront pourrait avoir un impact énorme sur la production alimentaire sur Terre, mais aussi sur Mars, une fois que les humains se lanceront dans la conquête spatiale. Grâce à cette impressionnante infrastructure de culture végétale, les chercheurs des sept membres du consortium apprendront à créer l’environnement idéal pour la production efficace de blé et d’autres végétaux qui pourraient être inclus dans le pain pour en augmenter la valeur nutritive. Mais pourquoi se concentrer sur le pain ? Parce qu’il est hautement nutritif et consommé dans le monde entier, ce qui en fait le candidat idéal pour devenir l’aliment de base dans l’exploration spatiale.

« Avec ce consortium, nous réunissons différents domaines belges de connaissance et d’expertise afin de répondre à une question cruciale : comment améliorer davantage la valeur nutritionnelle, la durabilité et l’utilisation efficace de l’énergie pour produire des aliments, en l’occurrence le pain, une de nos principales spécialités, aujourd’hui, mais aussi demain dans des environnements plus difficiles », explique Filip Arnaut, directeur recherche et développement chez Puratos.

Le projet SpaceBakery met donc l’accent sur la durabilité, la santé et l’utilisation efficace des ressources afin d’apporter des solutions extrêmement pertinentes pour la technologie spatiale de demain et la vie sur Terre d’aujourd’hui. Cette expérience sera conduite durant deux ans et demi, alors rendez-vous au second semestre 2022 pour connaître les résultats de ce projet hors du commun.