Les Nouvelles de la Boulangerie

En 6 mois, ils visent haut. Préparation de Brevet de maîtrise à l’INBP

Le 3 janvier, ils recevaient les mots d’accueil et les premières consignes de formation. Dès l’arrivée, le rythme était donné ! Venus de toute la France, ces boulangers et pâtissiers sont motivés par la promesse d’un perfectionnement qui marquera une étape dans leur carrière. Comme en témoignent les anciens, se préparer en six mois au Brevet de maîtrise à l’INBP de Rouen représente une expérience unique dans la vie professionnelle.

3 questions à Denis Fatet, responsable boulanger et Jean-Pierre Godier, responsable pâtissier

Qu’est-ce qui caractérise la préparation BM à l’INBP ?

Denis Fatet La densité du programme et la diversité des connaissances à faire passer caractérisent cette formation. C’est une épreuve d’endurance qui attend les stagiaires. Dès le premier jour, ils ont une vision de ce qui les attend : le rythme, le système de progression hebdomadaire, le découpage du programme, les organisations thématiques correspondant aux modules de l’examen. On ne leur cache rien, de sorte à ce qu’ils se mobilisent d’emblée en vue de l’examen. Le BM est réputé difficile, exigeant, il se mérite.

Jean-Pierre Godier – Le rythme de la formation est très intense. Il est dû au format court de cette préparation en six mois, pendant laquelle les stagiaires qui disposent déjà d’expérience devront renforcer voire acquérir la vision complète du métier. Le domaine est vaste. A l’examen, il concerne les produits de pâtisserie, la glacerie, la confiserie-chocolaterie, le traiteur, enfin les pièces artistiques en sucre et en chocolat. Le niveau d’exigence attendu au BM pâtisserie est très élevé. Il n’y a rien d’impossible, il faut s’accrocher.

Que mettez-vous en œuvre pour les préparer au mieux au BM ?

Denis FatetNous disposons d’une grande expérience en la matière et faisons évoluer notre modèle, en continu. Ce titre reconnu, attestera de leur haut niveau et de leurs compétences professionnelles, techniques et managériales, correspondant à un niveau III. A nous, de mettre en face, tous les moyens au bénéfice des stagiaires. Notre équipe pédagogique renforcée par des intervenants ponctuels, spécialistes d’activités telles que snacking, déploie un enseignement et des méthodes efficaces et pertinents. Nous sommes très attentifs aux évolutions du groupe et aux progrès de chacun.

Jean-Pierre GodierNotre progression pédagogique est millimétrée. Dès la première heure, les stagiaires sont préparés à l’examen. Il s’agit de reprendre et maîtriser les bases techniques, les bons gestes, d’optimiser l’organisation de la production, maîtriser les règles d’hygiène, renforcer les connaissances en technologie et la culture métier. A l’examen, les stagiaires devront aussi présenter dans un dossier argumenté une spécialité de leur choix. C’est un exercice nouveau pour eux, qui nécessite un tutorat de notre part. Enfin, ils auront à gérer un commis lors de l’épreuve pratique ; nous les y préparons.

Quel message de rentrée adressez-vous à ces professionnels ?

Denis FatetNous offrons le meilleur à nos stagiaires, en leur apportant un enseignement de qualité et notre soutien au quotidien. Il s’agit pour eux d’acquérir les meilleurs réflexes et comportements professionnels et la capacité à aborder les problématiques de l’entreprise avec discernement. Mon message est simple : Faites-nous confiance, nous aurons à cœur de vous transmettre notre passion et surtout accrochez-vous et fournissez des efforts, non-stop !

Jean-Pierre Godier J’invite les stagiaires à apprendre à ne pas se noyer dans le flot d’information. Pour cela, chacun doit fournir un travail d’investissement personnel. Il faut aussi savoir travailler en équipe au laboratoire pédagogique, comme en entreprise. L’examen final se passera en individuel, mais se déroulera dans des laboratoires qui devront être partagés en bonne intelligence. Alors autant prendre dès le départ les bonnes habitudes. Je souhaite à cette nouvelle promotion de mobiliser tous leurs talents pour progresser en continu et tirer le plus grand bénéfice de cette formation. L’environnement INBP leur permettra de rencontrer, en plus, de nombreux professionnels reconnus, parmi lesquels des meilleurs ouvriers de France.

BM boulanger ou BM pâtissier
Prochaines sessions en janvier 2021
Tél. 02 35 58 17 99
 serviceformation@inbp.com