Les Nouvelles de la Boulangerie

En route vers l’Unesco

La Confédération a engagé la candidature de la baguette à l’UNESCO pour réaffirmer dans le monde entier que le pain est un joyau culturel, porteur de valeurs et d’un savoir-faire unique, qu’il faut protéger et faire rayonner.

Le mardi 17 septembre, les membres du comité de pilotage de la candidature « les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » à la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO se sont réunis, à l’invitation de Dominique Anract, à la Maison de la Boulangerie pour la cinquième fois depuis le lancement de cette candidature.

Cette réunion a été l’occasion d’aborder l’enquête anthropologique qui sera menée cette année en partenariat avec l’Université de Tours, spécialiste des sujets liés à l’alimentation. En effet, lors de l’année scolaire 2019-2020, des étudiants de master mèneront une enquête anthropologique afin de caractériser finement les pratiques sociales associées aux savoir-faire boulangers, à la vente et à la consommation de la baguette. L’objectif de cette étude est de venir nourrir le dossier de candidature et de lui apporter une dimension sociologique plus poussée.

Mettre en lumière les savoir-faire

La réunion a également abordé les mesures de sauvegarde, qui seront intégrées au dossier de candidature ainsi que les actions de communication à mener pour continuer à la faire vivre.

Une candidature pour dire la fierté boulangère et l’attachement des Français.

La candidature rappelle ainsi aux boulangers qu’ils ont bien raison d’être fiers du trésor qu’ils ont entre leurs mains.

Encore une fois, cette candidature est la vôtre ! Elle a pour objectif de mettre en lumière les savoir-faire boulangers artisanaux derrière la baguette, qui est l’expression phare du pain en France, et de réaffirmer son caractère d’aliment culturel face aux menaces existantes.

En novembre 2018, cette candidature a franchi la première étape avec succès : l’inscription à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France. Convaincue de la légitimité de sa démarche, la Confédération entend poursuivre la candidature jusqu’à obtenir une reconnaissance internationale avec une inscription à l’UNESCO.

Envoyez-nous vos témoignages de soutien, sous toutes les formes, à : unesco@boulangerie.org