Les Nouvelles de la Boulangerie

Faites la peau aux cicatrices !

Elles peuvent être minuscules ou plus imposantes, mais vous ne voyez qu’elles ! Blessures anciennes, marques d’acné juvénile, traces laissées par une opération… On les croyait indélébiles et pourtant vous pouvez atténuer leur impact sur l’épiderme pour les réduire et les rendre presque invisibles…

Des cellules au top

En cas de plaie, votre peau fait bien les choses puisqu’elle enclenche une série de réactions qui vont régénérer les tissus et les réparer. La priorité est de faire barrière aux microbes qui voudraient profiter d’une brèche pour s’introduire en douce. Des cellules spéciales viennent ainsi jouer les nettoyeurs pour éliminer les bactéries. La plaie commence ensuite à se rétrécir grâce au collagène et aux vaisseaux sanguins qui viennent combler la blessure. Une cicatrice se forme alors pour favoriser la reconstitution de l’épiderme. Le processus dépend de la profondeur de la plaie, de son origine, de facteurs extérieurs. Pendant ce temps-là, vous pouvez agir sur la cicatrisation…

Renforcez votre peau de l’intérieur

L’alimentation a un impact direct sur la qualité de votre cicatrisation. Le trio gagnant des vitamines ? A, E et C. La vitamine A accélère la régénération des cellules, la vitamine E les protège et la C favorise leur circulation. Les acides gras essentiels viennent calmer l’inflammation des tissus. Le zinc, qui est antioxydant, est aussi votre allié pour favoriser la cicatrisation et limiter l’inflammation. Au menu ? Des fruits et des légumes frais, des germes de blé, du poisson gras et de l’eau pour bien hydrater vos cellules.

Plantes contre plaie

Elles ont un rôle anti-inflammatoire et favorisent une bonne cicatrisation. Pour hydrater votre peau, vous pouvez utiliser de l’aloe vera qui stimule la production de collagène. Deux gouttes d’huile essentielle de carotte, mélangées à 10 ml d’huile de jojoba, aident à la cicatrisation. Pour désinfecter votre plaie, une lotion à base de propolis, anti-inflammatoire et antibactérienne, est idéale. Le miel de thym ou de lavande, appliqué pur sur la peau pendant une heure, est très efficace, notamment pour les cicatrices de brûlure.

———————————————————————————————————————————–

Cicatrices, pas tous égaux

– Les enfants cicatrisent mieux !

Vrai et Faux ! Avant l’âge de six mois, la cicatrisation est particulièrement rapide. En revanche, elle est plus longue chez les jeunes enfants qui sont plus exposés à la tentation de triturer leur plaie.

– Toutes les peaux marquent les cicatrices de la même manière !

Faux ! Les peaux plus foncées ont tendance à faire des cicatrices moins belles qui laisseront des séquelles plus visibles sur la peau.

– Certaines pathologies peuvent empêcher une bonne cicatrisation !

Vrai ! Il y a des maladies qui freinent la cicatrisation des tissus comme l’obésité ou le diabète. Le stress ou l’excès de consommation d’alcool peut aussi être un facteur qui perturbe la cicatrisation.