Les Nouvelles de la Boulangerie

Foire internationale et gastronomique de Dijon. La gastronomie et l’artisanat mis à l’honneur

Une 100ème édition dédiée à la gastronomie, l’émission « En direct de la Foire », la Table Lucullus repensée… Un grand retour de la Foire internationale et gastronomique de Dijon marquée par des nouveautés mais également par les concours de boulangerie-pâtisserie de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Une édition 100 % gastronomie

Après un an d’absence, la Foire Internationale et Gastronomique de Dijon a célébré son centenaire cette année et a réouvert ses portes du 30 octobre au 11 novembre au Parc des Expositions de Dijon. Attirant plus de 160 000 visiteurs en moyenne chaque année et près de 400 exposants en 2021, cet événement régional se place comme la 5ème foire internationale de France. Un rassemblement historique et culturel qui promeut les tendances, produits et acteurs issus d’une quinzaine de secteurs dont la gastronomie et l’artisanat. Pour cette 100ème édition, l’accent a été mis sur la gastronomie au travers du slogan : 100% gastronomie, des animations, des démonstrations culinaires ainsi qu’une émission quotidienne « En direct de la Foire » relayant les temps forts de l’événement.

L’univers boulanger à la Table de Lucullus

85 artisans boulangers-pâtissiers (employeurs, salariés et apprentis) de la Bourgogne-Franche-Comté ont démontré tout leur talent au travers des différents concours organisés par l’Union départementale des boulangers-pâtissiers de Côte-d’Or, présidée par David Nogueira.

La remise des prix a eu lieu le 8 novembre sur l’espace du Conseil départemental de la Côte-d’Or. Bruno Liégeon, président de la Fédération Régionale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie de Bourgogne-Franche-Comté a été récompensé de la médaille du Département de la Côte-d’Or et de la médaille d’or de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française. Le président de la CNBPF, Dominique Anract, était présent et a ainsi salué l’importance du savoir-faire boulanger et de leurs produits avec une mention pour la baguette en tant qu’aliment fort de la gastronomie. En parallèle, une réunion s’est tenue avec les présidents de groupements professionnels de la Bourgogne-Franche-Comté concernant les problématiques de la région liées au métier.