Les Nouvelles de la Boulangerie

Formation INBP : Le brevet de maîtrise rénové

Début janvier, l’INBP accueillait 22 boulangers et 16 pâtissiers dont l’objectif est de se préparer en 6 mois au Brevet de Maîtrise rénové. Présentation de la nouvelle formule.

En quoi consiste le diplôme ?
Appelé couramment BM, le Brevet de Maîtrise est délivré par les Chambres de métiers. Ce diplôme est attribué à des candidats faisant preuve d’une haute qualification professionnelle. Depuis juin 2009, le BM a connu une évolution en devenant un diplôme de niveau III, qui équivaut à un BAC +2, à l’image d’un BTS ou d’un DUT. Enseignement et épreuves sont organisés en 7 modules, dont le module professionnel. Pour valider un Brevet de maîtrise dans sa totalité, le candidat doit au moins obtenir une moyenne de 10/20, à chaque module. En conjuguant perfectionnement technique et compétences managériales indispensables à la conduite d’une entreprise, le Brevet de Maîtrise est destiné par excellence au chef ou au futur chef d’entreprise.

Comment s’organise la préparation à l’INBP ?
La formation dure six mois, de janvier à juin. Tous les cours se déroulent à l’INBP, dans des fournils ou des laboratoires pédagogiques très bien équipés, où chacun dispose d’un espace de travail de qualité et dans des salles classiques d’enseignement général. Par ailleurs, une salle informatique et un centre de documentation sont à disposition des stagiaires.
Plus de la moitié du temps est consacrée à la partie professionnelle comprenant pratique, technologie, sciences et hygiène. Le temps restant est réparti en 6 modules : fonction entrepreneuriale, fonction commerciale fonction financière et gestion économique de l’entreprise artisanale, fonction gestion des ressources humaines, fonction formation et accompagnement de l’apprenant et fonction communiquer à l’international.
Côté pratique, plusieurs formateurs se répartissent le programme. Tous disposent d’une grande expérience professionnelle (certains ont été installés, d’autres parcourent la France toute l’année et forment directement dans les entreprises) : de quoi apporter richesse et expertise, très appréciées par les adultes en formation.

Quel est le profil des stagiaires présents à l’INBP ?
Ils viennent de toute la France, de Guadeloupe, du Cameroun et du Sénégal. La moyenne d’âge est de 30 ans. 12 % sont des femmes. Ils détiennent un CAP (voire un BEP, une mention complémentaire, un BP, un BAC, un BTM, un BTS…) et disposent d’une expérience professionnelle. On peut noter que les conditions prérequises pour se présenter au BM boulanger ou pâtissier ne sont pas les mêmes, en termes de diplômes et d’années d’expérience. Tous affichent une grande motivation et ont des projets plein la tête : plus d’un quart vise l’installation, un quart la formation et la démonstration et un autre l’exercice de la profession à l’international. Une minorité a enfin exprimé des souhaits tels que devenir boulanger d’essai, consultant ou encore chef pâtissier dans un palace. Soit autant de projets qui nécessitent une grande implication dans la formation : souhaitons à tous de remporter leur pari.