Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Jean-Jacques Semlangne, Chevalier de l’ordre du Mérite Agricole

Dimanche 8 février à Europain, le président de la Confédération de la Boulangerie, Jean-Pierre Crouzet, a remis l’insigne de Chevalier du Mérite Agricole à Jean-Jacques Semlangne, boulanger de formation, ancien Directeur de la coordination des Baking Centers et ancien Administrateur de la société industrielle Lesaffre.

Jean-Jacques nait le 30 mai 1943 à Conches en Normandie. Très tôt, il travaille dans le fournil de la boulangerie familiale installée rue Clerc dans à Paris 7e, puis intègre l’école de boulangerie des Grands Moulins de Paris et obtient le diplôme de fin d’études.  Il devient à cette occasion l’un des anciens élèves les plus fidèles et un ami personnel du Professeur Roland Guinet dont la disparition récente lui a été très douloureuse.

Il occupe la fonction de responsable de fabrication à la boulangerie militaire d’Oran en Algérie en 1963 lors de son service militaire. Puis à son retour, il reprend son travail à la boulangerie familiale.

S’intéressant aux fours et matériels de boulangerie, il devient démonstrateur chez Bongard et Mecatherm et participe à des salons internationaux. On lui confie ensuite la mise en route d’installations neuves en Afrique et en Asie.

En Septembre 1969, l’occasion lui est donnée de rencontrer dans une boulangerie française installée à Tokyo, Alain Laloum, responsable exportation de la Société Lesaffre.

Puis de 1970 à 1974, poursuivant son travail au sein de l’entreprise familiale avec dynamisme et créativité, il maintient son activité de démonstrateur en matériel et, dans le cadre de missions ponctuelles, épaule les commerciaux de la société Lesaffre dans le développement à l’international de vente de levure sèche. Il participe ainsi au lancement de la levure instantanée en 1972 qui permettra la conquête de nouveaux marchés notamment pour la levure pressée.

En 1976,  Jean-Jacques intègre la Société Lesaffre et emménage près du siège de l’usine à Marcq en Baroeul. En argumentant auprès de la Direction Générale, il obtient un local équipé en fournil afin de procéder à des démonstrations de produits, des mises au point et des contrôles qualité. Ce fournil baptisé ensuite « Baking Center » concourra à la mise en place par la Société Lesaffre d’un dispositif de marketing international.

En 1980, un premier « Baking Center » est installé à Toluca au Mexique, puis en Amérique du Nord, en Europe, en Russie, ainsi que chez des agents et distributeurs internationaux.

Parallèlement, il prend son essor au sein de la société Lesaffre et participe aux réunions de Comité de Direction et aux réunions de Recherche, Développement et Production. En 2000, des plans conçus par lui-même donnent lieu à la construction à Marquette d’un Centre ultra-moderne

En 2003, avec la complicité de Jean-Paul Broutin et de Christian Vabret, dans le cadre du concours international des professionnels, il participe à la mise en place des demi-finales pour la Coupe du Monde de la Boulangerie avec le soutien de la société Lesaffre qui devient ainsi partenaire. La « Coupe Louis Lesaffre » est née !

Depuis le 31 janvier 2004, Jean-Jacques a cessé son activité. Cependant, jusqu’en 2012, il a continué à participer à des missions ponctuelles pour Lesaffre, en particulier en Chine où il a contribué à l’installation d’un nouveau Baking Center.