Les Nouvelles de la Boulangerie

La boulangerie fidèle partenaire de la campagne de prévention contre la canicule

Pour la 11e année consécutive, la Boulangerie est partenaire de la campagne de prévention contre la canicule. Cette année, l’Institut National de Prévention pour la Santé a édité une nouvelle affiche qui est encartée dans ce numéro. N’hésitez-pas à l’apposer en bonne place dans votre vitrine.

L’été 2003, une canicule historique avait fait de nombreuses victimes en France, notamment auprès des personnes fragiles et dans les maisons de retraites. Afin d’éviter qu’une telle catastrophe ne se renouvelle, un premier plan de prévention avait été  mis en place en 2004 et en 2005, le Ministre de la Santé avait demandé au Boulangers, par l’intermédiaire de leur Confédération, de s’associer à cette campagne de prévention.

Une nouvelle affiche en 2015

Notre journal renouvelle en 2015, sa participation à la campagne de prévention contre la canicule, simple question de civisme, les boulangers et les boulangères étant en première ligne pour le contact de proximité avec le public.

Cette campagne, organisée par le Ministère de la Santé et l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé), a pour objectif d’informer le grand public, et notamment les personnes âgées et les parents de jeunes enfants sur les moyens de se protéger en cas de forte chaleur ou de canicule. Nous vous invitons à participer à cette grande campagne en apposant dans votre vitrine, l’affiche encartée dans ce numéro.

Pourquoi la personne âgée est-elle particulièrement à risque ?

En plus de la fragilité liée aux maladies chroniques, à la perte d’autonomie et aux médicaments, la personne âgée présente une capacité réduite d’adaptation à la chaleur, caractérisée par une réduction :

·         de la perception de la chaleur,

·         des capacités de transpiration,

·         de la sensation de soif,

·         de la capacité de vasodilatation du système capillaire périphérique limitant la possibilité d’augmentation du débit sudoral en réponse à la chaleur.

En cas de vague de chaleur, la personne âgée est exposée à des pathologies diverses dont la plus grave est le coup de chaleur (forme d’hyperthermie) et ce, d’autant plus qu’elle présente souvent des risques de vulnérabilité (existence de maladies chroniques, prise de certains médicaments, perte d’autonomie). Ces pathologies graves surviennent par anomalie des phénomènes de régulation de la température corporelle. Il s’agit donc avant tout d’assurer une prévention efficace (rafraîchir, éventer, hydrater, nourrir) pour éviter l’apparition de pathologies graves liées à la chaleur.

Donner des conseils aux personnes âgées et à leur entourage

Limiter l’augmentation de température de l’habitation.

Éviter les expositions à la chaleur, ne pas sortir aux heures les plus chaudes et rester dans les pièces les plus fraîches du domicile. Eviter les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (courses, jardinage, bricolage, sport…).

Se rafraîchir régulièrement, s’hydrater et adapter son alimentation.

Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif et continuer à manger normalement boire environ 1,5 litre d’eau par jour. Eviter de boire ou de manger trop froid.

Boulangers Boulangères, soyez vigilant et en cas de forte chaleur, intéressez-vous aux personnes fragiles de votre clientèle, n’hésitez-pas à leur donner des conseils.