Les Nouvelles de la Boulangerie

La Boulangerie veut affirmer son identité à travers un nouveau logo

Une forte majorité des présidents départementaux s’est exprimée en faveur du projet de nouveau logo, lors de l’Assemblée Générale de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie.

 

Cette Assemblée Générale ordinaire s’est déroulée le 2 décembre dans l’amphithéâtre d’Isica à Paris, avec comme sujet unique à l’ordre du jour, le changement de logo.
Le Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie a dressé le constat d’échec du logo actuel. Lancé en 1977, ce logo au petit bonhomme blanc sur fond bleu n’a pas pu dépasser le cap des 10% de présence chez les boulangers.
« Il est temps de moderniser notre logo en partant de l’idée qu’il doit être le signe de reconnaissance générique du métier de boulanger » a lancé le Président Jean-Pierre Crouzet. « Le but est de doter la Boulangerie d’une enseigne comparable à la croix verte des pharmaciens ou la carotte rouge des débitants de tabacs », précisa- t-il.
Une enseigne dépourvue de toute appartenance syndicale, qui s’appuierait sur la loi du 25 mai 1998 qui définit l’appellation de boulanger et l’enseigne Boulangerie. Cette loi stipule : Art. L. 121-80. – Ne peuvent utiliser l’appellation de “boulanger” et l’enseigne commerciale de “boulangerie » ou une dénomination susceptible de porter à confusion, sur le lieu de vente du pain au consommateur final ou dans des publicités à l’exclusion des documents commerciaux à usage strictement professionnel, les professionnels qui n’assurent pas eux-mêmes, à partir de matières premières choisies, le pétrissage de la pâte, sa fermentation et sa mise en forme ainsi que la cuisson du pain sur le lieu de vente au consommateur final ; les produits ne peuvent à aucun stade de la production ou de la vente être surgelés ou congelés.

 

Face à la multiplication des enseignes des industriels du pain, des chaînes de franchises et des réseaux de boulangeries, le consommateur ne s’y retrouve plus.
La Boulangerie doit donc s’appuyer sur cette loi qui la définit, pour lancer un message fort au consommateur, à travers une enseigne qui l’identifie et la distingue de toutes les autres.
Un projet d’enseigne existe déjà, mais sa version définitive et sa charte graphique ne sont pas encore finalisées. Le lancement de cette nouvelle enseigne devrait bénéficier d’une forte communication, lors du prochain salon Europain pour les professionnels et à l’occasion de la Fête du Pain pour le grand public. « Soyons les acteurs de notre propre évolution, et tous ensemble, donnons au public, l’image d’une Boulangerie moderne, dynamique et tournée vers l’avenir » a conclu le Président Jean- Pierre Crouzet.