Les Nouvelles de la Boulangerie

La Chronique d’Aurélie : Y être ou ne pas y être ? Telle est la question

Utilisez-vous internet ? Oui, pour chercher des informations, faire les démarches administratives (Urssaf, TVA…), trouver des fournisseurs etc. Et votre boulangerie, est-elle sur internet ? Non, et je n’en vois pas l’intérêt. Les clients ne vont pas me commander leur pain ou leur entremets sur internet. Et puis, cela impliquerait tout un système de livraison. C’est impossible. Et, de toutes les façons, je suis bien implanté localement et j’ai une clientèle très fidèle. Cela ne m’apporterait rien de plus.

Vous auriez certainement été plusieurs à donner une  réponse proche de celle indiquée ci-dessus et personne ne saurait vous en blâmer. Vous appartenez à une génération peu familière des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) ou bien vous ne savez pas très bien comment procéder. Vous pensez que c’est cher et compliqué et n’osez pas vous lancer dans l’aventure.

 

L’union fait la force

Plutôt que de créer votre site tout seul dans votre coin, vous pouvez choisir d’apparaître sur le site vitrine d’une association de commerçants par exemple ou sur un portail marchand local référençant  tout un ensemble de commerces de proximité. Ainsi, en capitalisant sur l’expérience de Achatville, portail national labellisé « Meilleure pratique européenne » par la Commission Européenne (déjà dans près de 40 villes ou départements), les CCI vous permettent d’apparaître sur la toile (voir « Cahiers de l’Espérance », janvier 2012 sur le site www.cci.fr). Et pour cela, elles vous assistent et vous forment.

La création de votre site vitrine n’implique pas que vous vendiez par internet. Certains produits se prêtent moins que d’autres à cette pratique. Vous allez simplement être présent sur la toile en étant répertorié comme artisan boulanger de la commune, du département et/ou de la région, tout en disposant d’un espace où vous présenterez, en textes et en photos, vos produits, vos spécialités, vos services etc. Vous pourrez communiquer sur votre actualité commerciale, vos promotions ce qui peut évidemment générer un trafic supplémentaire en boutique et étendre votre zone de chalandise. Internet et proximité ne sont pas incompatibles, loin de là !

Le client à la recherche d’un dessert pour une occasion particulière, par exemple, veut perdre le moins de temps possible. En allant sur un portail local, il trouve tous les boulangers-pâtissiers des environs et les photos de leurs produits. Rapidement il peut faire le choix du professionnel qui semble le mieux répondre à ses attentes. Il n’a pas eu à se déplacer, ni à téléphoner à droite à gauche au préalable. Ayant  connaissance des horaires d’ouverture, du délai de réalisation, éventuellement des décors possibles etc., il se rend alors chez le professionnel pour passer sa commande et découvrir d’autres produits par la même occasion.

Ne restez pas en marge des possibilités qu’offrent les nouvelles technologies. Que vous soyez installé en ville ou en milieu rural, vous pouvez certainement augmenter votre chiffre d’affaires grâce à votre vitrine sur le net. Cette vitrine-là est visible 24 h / 24 !

Aurélie.