Les Nouvelles de la Boulangerie

La France a d’admirables talents

L’artisanat a le vent en poupe et les métiers (que certains ignorants qualifient de manuels) sont mis à l’honneur.

Sur M6, l’espoir de l’année est désigné par des professionnels après une sélection difficile et des épreuves de haut niveau. Les jeunes éblouissent, épatent le jury qui avoue être bluffé par les réalisations des pâtissiers, bouchers, coiffeurs, ou autres fleuristes. On suit les candidats avec intérêt, on vibre, on s’émeut de leur joie et de leur déception, on rend hommage à leur fair-play à l’annonce du résultat. On se dit que le deuxième n’a vraiment pas démérité. La Confédération a, elle aussi, donné un grand coup de projecteur sur les jeunes diplômé(e)s en vente et les a récompensé(e)s, le 1er décembre dernier, lors du 1er Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en boulangerie pâtisserie. L’objectif est bien sûr de valoriser et de mettre à l’honneur ces « petites mains » qui s’activent derrière vos comptoirs avec une efficacité remarquable, en dépit de leur manque d’expérience, mais également de prouver que ce métier de contact est loin du cliché que les ignorants (les mêmes qu’au début de cet article) lui accolent sans discernement. Débutants ou non, les salariés en vente méritent d’être encouragés et d’avoir accès à la formation continue, surtout lorsqu’elle leur permet de décrocher un titre. Il ne suffit pas, en effet, de connaître par coeur les compositions des produits pour être un as de la vente. La vente, c’est beaucoup plus que cela et la qualité des produits a beau être indéniable, si le personnel n’est pas à la hauteur souhaitée, le chiffre d’affaires n’y sera pas non plus, n’en déplaise aux responsables de la fabrication.
Alors, contactez vos fédérations ou directement l’INBP et inscrivez votre meilleur élément (ou vous-même) au CQP vendeur, vendeuse conseil en boulangerie pâtisserie. Des dizaines de professionnelles talentueuses l’ont déjà décroché, puis accroché dans leur boutique, pour preuve de leurs talents. Comme aux lauréats du Trophée, nous leur disons : Bravo !