Les Nouvelles de la Boulangerie

La meunerie, acteur et partenaire de l’alimentation de demain

L’Association Nationale de la Meunerie Française a tenu sa convention annuelle, le 12 septembre à Paris, sous la présidence de Joseph Nicot, sur le thème « La meunerie, acteur et partenaire de l’alimentation de demain».

Claude Fischer, sociologue spécialiste de l’alimentation humaine, a tenté de répondre à la question « Où va le Pain ».

« Le pain peut être un produit banal, mais surtout un produit gourmand. Produit d’antan, le pain dans sa modernité est devenu pain véhicule, pain container, pain nomade. Le pain a ses avantages : ses vertus nutritionnelles, son potentiel gourmand ». Le pain est consommé par 97,6% des Français nous rappelle l’étude du Crédoc, bien que certains n’en soient que des consommateurs occasionnels.

Helena Morna, journaliste à Europe 1, a ensuite animé un débat sur le thème « La meunerie, acteur et partenaire de l’alimentation de demain ». Ont participé des représentants de la filière : Catherine Petitjean-Dugourd du Syndicat des Fabricants de Biscuits et Gâteaux, Pascal Cantenot, de la Fédération des Entreprises de Boulangerie, Eric Sarret du Syndicat de la Panification Croustillante et Moelleuse, Jean-Pierre Crouzet de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie et Joseph Nicot de l’Association Nationale de la Meunerie.

«La Meunerie s’adapte aux besoins de ses clients pour s’assurer que les farines, en respectant les nombreuses exigences sanitaires, organoleptiques, réglementaires,  garantiront aussi bien à la boulangerie artisanale qu’aux industries alimentaires, les produits attendus par les consommateurs. Elle est bien un acteur naturel de l’alimentation de demain. » a conclu le président de l’ANMF.

Aunis