Les Nouvelles de la Boulangerie

La mixité professionnelle, à l’ordre du jour du Bureau confédéral du 24 avril

Le Bureau de la Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie a tenu sa réunion mensuelle le 24 avril à la Maison de la Boulangerie à Paris.

 

Au titre des questions d’actualité, la confédération travaille à la création d’un  Certificat de Qualification Professionnelle Tourier qui devrait être mis en place à la rentrée prochaine. D’autre part, la profession souhaite que la mixité prenne une plus grande place, notamment dans les fonctions de fabrication. Dans les entreprises, certains postes comme la viennoiserie ou la fabrication des sandwichs  pourraient parfaitement être occupés par du personnel féminin.

Concernant la nécessaire adaptation de la profession aux évolutions du marché, les membres du Bureau ont regretté la baisse de participation aux stages de formation qui sont proposés par les Groupements départementaux. Il existe par exemple un réel besoin en matière de techniques du marketing moderne.

Le FAF CEA considère les formations liées à la fonction vente ou au marketing comme transversales dans les professions artisanales, ce à quoi les membres du Bureau ont souligné que le marketing d’un maçon n’est en rien comparable avec celui d’une boulangerie-pâtisserie.

Après ces différents sujets d’actualité, le président Jean-Pierre Crouzet a donné la parole aux rapporteurs  des quatre grandes commissions.

Commission économique, fiscale et sociale

De nouvelles dispositions réglementaires imposent, depuis le 1er février 2012, la mise en place dans toutes les entreprises, de la fiche de pénibilité pour les salariés exposés à certains facteurs de risques. Ce document vient compléter le document unique des risques professionnels qui est obligatoire depuis 2002 et qui doit être mis à jour chaque année. Contrairement au document unique d’évaluation des risques professionnels qui a un caractère collectif en recensant tous les risques présents dans l’entreprise, la fiche de pénibilité est un document à caractère individuel, chaque fiche concernant un salarié et les risques auxquels il est exposé. Le médecin du travail peut aider le chef d’entreprise à remplir ce document. La fiche de pénibilité a fait l’objet d’une circulaire adressée aux Groupement professionnels départementaux. Pour plus d’informations sur cette nouvelle obligation, les chefs d’entreprise peuvent contacter le groupement de leur département.

D’autre part, le président Michel Bressy a précisé les nouvelles règles applicables à compter du 1er juillet 2012 aux visites de pré-reprise et reprise consécutives à un arrêt de travail pour raison de santé. La visite de pré-reprise ne pourra être demandée que si le salarié a été en arrêt de travail de plus de 3 mois ; la visite de reprise ne sera obligatoire que pour les absences d’au moins 30 jours pour cause d’accident du travail, de maladie ou d’accident non professionnel.

Commission qualité, formation et innovation

Le président Laurent Serre a présenté le calendrier des prochains concours professionnels nationaux. Le Concours du Meilleur Jeune Boulanger de France aura lieu au CFA du Beausset (Var) du 20 au 23 novembre 2012. Une épreuve supplémentaire sera inscrite à ce concours. Afin de l’adapter au métier qui évolue vers la restauration hors foyer, les jeunes devront réaliser des tartines dans des conditions qui seront précisées au règlement. Quant au trophée des Talents de la Vente et du Conseil en Boulangerie, il aura lieu le 4 décembre dans les locaux de GDF-SUEZ, partenaire de ce concours.

Commission restructuration, réglementation et modernité

Le point a été fait sur l’avancement du Guide de Bonnes Pratiques d’Hygiène en Boulangerie et Pâtisserie, en phase de validation par l’Administration.

Commission communication, promotion et information

L’accent a été mis sur la prochaine Fête du pain, dont le thème choisi, « la Boulangerie au féminin »,  a bénéficié d’un excellent accueil dans les médias avec déjà plus de 150 articles annonçant l’événement.