Les Nouvelles de la Boulangerie

La pâte à tartiner : en vogue chez les artisans

Produit-phare des petits déjeuners et des goûters, la pâte à tartiner se réinvente chez les artisans, boostée par une consommation en quête de naturalité et de santé.

Des recettes originales et saines

Trois kilos de pâte à tartiner sont consommés chaque seconde en France ! Si le marché est encore dominé par l’industrie, les fabrications artisanales montent en puissance. À l’heure du manger sain et responsable, les consommateurs se détournent peu à peu des pâtes à tartiner industrielles, riches en graisses, sucre, additifs et huile de palme. Le point fort des produits artisanaux : la qualité de leurs matières premières. Des noisettes du Piémont, des noix de Grenoble, souvent des ingrédients sourcés, bio ou durables. Le beurre de cacao et les huiles végétales remplacent l’huile de palme. Les chefs rivalisent aussi de créativité. Les textures se font lisses ou craquantes grâce à des inclusions (fruits secs, biscuits, grué de cacao). Certains utilisent des ingrédients originaux comme le sésame, les graines de courges torréfiées ou plus insolite, les féveroles (légumineuses des Hauts-de-France) ou encore les lentilles vertes du Puy ! Enfin les tartinables peuvent s’affranchir du chocolat, par exemple, les pâtes tout pistache.

Centre de Ressources documentaires de l’INBP