Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

La révolution écologique

En réponse aux attentes des consommateurs et aux nouvelles exigences de la réglementation, la chasse au plastique dans les emballages à usage unique s’intensifie. Une contrainte à transformer en opportunité.

Des emballages compostables, réutilisables ou comestibles

Depuis le 1er janvier, la législation interdit les gobelets, verres et assiettes jetables en plastique. En 2021, d’autres éléments de vaisselle en plastique comme les pailles, couverts, touillettes, saladiers devraient être concernés par l’interdiction. Dans ce cadre, les contenants en matériaux d’origine végétale, recyclables (papier, carton) ou compostables (bambou, pulpe de canne, amidon de maïs) progressent. Parallèlement, la consigne fait son retour avec la création d’entreprises prestataires à Paris. Des boulangeries-pâtisseries incitent à la réutilisation des emballages : les maisons Götier (Granville) et Zoé Petit (Loivre), par exemple, gratifient de remises les clients qui viennent avec leurs propres sacs à pain ou boîtes à gâteaux (voir le n°989, 02/11/2019). Enfin, quoi de plus écologique qu’un emballage comestible ? Les fournisseurs proposent déjà des verrines, assiettes ou couverts en biscuit, nougatine ou pâte à pain, mais il vous est tout à fait possible de fabriquer ces contenants, ce qui mettra en avant votre savoir-faire. Contribuer à la réduction des plastiques : un bon point pour l’environnement, mais aussi pour l’image de votre commerce !

Centre de Ressources documentaires de l’INBP