Les Nouvelles de la Boulangerie

L’additif E171 interdit à partir du 1er janvier 2020

On retrouve notamment l’additif E171 dans les bonbons et chewing-gums.

La mise sur le marché de produits alimentaires contenant du dioxyde de titane – plus connu sous le nom de E171 ou TiO2 – sera interdite à compter du 1er janvier 2020. Cet additif est utilisé comme colorant dans certains chewing-gums, plats préparés, bonbons, sauces, dentifrices… et est présent sous forme de nanoparticules dans ces aliments. Leur taille inférieure à 100 nanomètres facilite leur pénétration dans l’organisme ce qui ne va pas sans poser interrogations et problèmes.

Face à cette situation, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié un avis dans lequel elle souligne que l’évaluation des risques liés à l’emploi de cet additif souffre toujours d’un manque de données que les diffuseurs et fabricants de cet additif auraient dû fournir. Cette lacune ne permet pas de répondre aux recommandations formulées par les agences d’évaluation et de lever les incertitudes pour garantir la sécurité de l’utilisation du E171. En particulier, aucune dose journalière admissible n’a pu être fixée en raison une fois de plus du manque de données. De ce fait, c’est le principe de précaution qui va s’appliquer dès le 1er janvier prochain.