Les Nouvelles de la Boulangerie

L’aide à l’embauche des jeunes prolongée

L’aide aux employeurs recrutant en apprentissage et en contrat de professionnalisation est prolongée jusqu’au 30 juin 2022.

C’était un des sujets d’inquiétude de cette rentrée : quel avenir pour l’aide aux employeurs recrutant en apprentissage et en contrat de professionnalisation qui devait s’achever le 31 décembre prochain ? Le Premier ministre Jean Castex a mis fin aux incertitudes et annoncé son prolongement jusqu’au 30 juin 2022. « Nous croyons en l’apprentissage », a-t-il rappelé devant les médias lors du salon Global Industrie à Lyon.

Il faut dire que ce dispositif a connu un succès spectaculaire avec plus de 500 000 contrats d’apprentissage ou d’alternance signés en 2020, soit une augmentation de 42 % par rapport à 2019. Et tout cela en pleine période de crise sanitaire, c’est dire l’intérêt qu’a suscité ce plan, notamment auprès des artisans.

Intertitre : « Nous croyons en l’apprentissage »

Pour rappel, ce dispositif a été mis en place dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », dans lequel la CNBPF est fortement engagé. La prime versée s’élève à 5 000 € pour un alternant de moins de 18 ans et 8 000 € pour un alternant majeur (jusqu’à 29 ans révolus pour les contrats de professionnalisation) préparant un diplôme (ou titre professionnel, certificat de qualification) jusqu’au master. Concrètement, avec cette aide, le coût de la première année d’apprentissage est quasi-nul pour l’employeur.

Les entreprises doivent transmettre le ou les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation conclus à votre Opérateur de compétences (OPCO) pour instruction et dépôt de ces contrats auprès des services du ministère en charge de la formation professionnelle (DECA). Chaque semaine, le ministère assure la transmission des contrats de professionnalisation à l’Agence de services et de paiement (ASP) qui gère le dispositif et effectue le versement de l’aide. Pour les contrats de professionnalisation, l’employeur doit faire parvenir à l’ASP, de manière dématérialisée, les bulletins de paie des salariés concernés. Le versement est effectué mensuellement avant le paiement de la rémunération par l’employeur.

Contact : Les opérateurs de compétences (OPCO) et l’Agence de service et de paiement (0 820 825 825)