Les Nouvelles de la Boulangerie

Le croissant salé fait son retour

Loin d’être désuet, le croissant salé est le produit snacking du moment, servi du petit-déjeuner au dîner.

Croissandwichs et recettes revisitées

Autrefois synonyme de cuisine grasse, le croissant au jambon revient sur les tables. Étonnant, à l’heure du manger sain ? Peut-être pas, car en cette époque troublée, le consommateur a aussi besoin de classiques réconfortants. De plus, ce produit fabriqué avec les invendus contribue à la lutte anti-gaspi. Pour l’actualiser toutefois, les chefs le revisitent en version hybride ou sophistiquée. Ainsi, pour le brunch, le restaurant Capitale (Paris) propose un « croissandwich » garni de mayonnaise moutardée, dinde fumée, fromage, pickles, oignon, salade, tandis que Cédric Grolet en fait une version Bénédictine avec œuf, saumon, avocat et sauce hollandaise au citron vert. Dans une recette plus classique comme au Limbar (Paris), on mise sur des ingrédients premium : jambon de Paris, comté, cœur de laitue dans un croissant très croustillant et beurré. Amandine Chaignot, elle, décline divers croissants chauds, du traditionnel « jambon-fromage-béchamel », au végétarien d’inspiration italienne « burrata-artichaut-truffe », en passant par le « saumon gravlax-poireaux ».

Centre de Ressources documentaires de l’INBP