Les Nouvelles de la Boulangerie

Le lavage des mains

La contamination de l’homme vers l’aliment peut être à l’ origine d’une intoxication alimentaire. Il est donc essentiel de tout mettre en œuvre pour que le personnel ne devienne pas une source de contamination. Le lavage et la désinfection des mains sont un des points clés de l’hygiène du personnel.

En serrant la main d’une personne sortant des toilettes sans s’être lavé les mains, vous risquez une fois sur trois de retrouver des germes fécaux de cette personne dans votre bouche dans les deux heures !!! (1) De quoi faire peur… mais surtout de prendre conscience de l’importance de l’hygiène des mains et plus particulièrement du lavage des mains.

Un bon équipement

Les lave-mains doivent être en nombre suffisant (au moins un dans chaque laboratoire et un à la sortie des toilettes mais séparé des toilettes) et facilement accessibles. Il est fortement conseillé d’installer des robinets à commande non manuelle (à pied, au genou, à détection infra-rouge …).

Un distributeur de savon bactéricide liquide, de préférence à cartouche.

Un distributeur d’essuie-mains à usage unique tissu ou papier (les souffleries ne sont pas recommandées).

Une brosse à ongles qu’il faudra penser à nettoyer et désinfecter régulièrement.

Une poubelle qui peut être sans couvercle si elle ne sert qu’à recevoir les papiers usagés (avec couvercle si vous y mettez d’autres déchets).

Remarque : Il existe des lave-mains portables qui peuvent pallier à des problèmes structurels (absence de raccordement à l’eau …). Concernant le savon et les essuie-mains : la qualité des produits est importante pour éviter tout dessèchement des mains, qui pourrait entraîner une réduction de fréquence du lavage des mains.

Quand se laver les mains

Le lavage des mains est indispensable à la prise du travail, à la sortie des toilettes et après toutes les opérations dites « souillantes » (réception des marchandises, cassage des œufs, manipulation et épluchage des légumes et des fruits, manipulation des déchets et des poubelles, opération de nettoyage, après s’être mouché…).

Le lavage des mains est également recommandé avant les opérations sensibles (préparation des sandwichs, manipulation de la crème pâtissière après cuisson …).

Remarque : L’utilisation de gants à usage unique, pour la manipulation des produits sensibles, peut être une solution si ceux-ci sont changés fréquemment, mais leur utilisation ne se substitue pas au lavage des mains.

Comment se laver les mains

– Bien mouiller les mains, les poignets et les avant-bras à l’eau tiède.

– Appliquer le savon liquide bactéricide, bien faire mousser et frotter vigoureusement pendant 30 secondes environ en insistant sur les bords des mains, les espaces entre les doigts, la paume, les poignets et le bout des doigts.

– Rincer abondamment à l’eau tiède.

– Sécher les mains, poignets et avant-bras en les tamponnant avec du papier essuie-mains à usage unique (en commençant par les mains et en finissant par les avant-bras).

Le lavage des mains peut être complété, pour une meilleure désinfection, par l’utilisation d’un gel hydro-alcoolique.

(1) « On s’en lave les mains » du Dr Frédéric SALDMANN

Des affiches de sensibilisation à l’hygiène sont téléchargeables sur le site du Pôle Innovation de l’INBP dans la rubrique « Documentation ».

INBP Pôle Innovation : 02 35 58 17 77 – www.inbpinnov.com