Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Le pain dans les arts

Gros plan d’un boulanger façonnant un pâton

Le pain représente un élément de base dans l’alimentation au fil des siècles et dans le monde entier et c’est tout naturellement qu’il a inspiré les artistes. De la peinture au cinéma, en passant par la littérature et la photographie, le pain a été le sujet de nombreuses œuvres. Pain aliment ou pain symbolique, il est avant tout synonyme de partage. Souvent associé aux thèmes religieux et social, le pain véhicule des principes fondamentaux et universels tels que la justice, la liberté, mais aussi le travail et l’amitié. Découvrons l’histoire du pain à travers les arts…

Dans la peinture

Des premières fresques de l’Egypte ancienne aux artistes contemporains, le pain est au cœur de nombreuses œuvres d’artistes-peintres. Pourquoi cette place ? Car il est bien sûr au cœur de l’alimentation humaine, mais aussi symbole religieux et tout simplement synonyme de partage et de plaisir.

Parmi les tableaux les plus connus représentant le pain, nous pouvons bien évidement citer La Cène de Léonard de Vinci, La charrette du boulanger de Jean Michelin, Nature morte avec pain et œufs de Paul Cézanne, La Tailleuse de Soupe de François-Emile Barraud ou La corbeille de pain de Salvador Dalí.

Dans la photographie

Depuis que la photographie existe, le pain est devant les objectifs, particulièrement pour illustrer des scènes de la vie quotidienne, comme ont pu le faire Robert Doisneau, Elliott Erwitt, Bernard Cole ou Roger Schall. Chacun, avec son œil de photographe, a su retranscrire des périodes de la vie française auxquelles nous pouvons tous nous identifier.

Maison Mauvieux

Dans le cinéma

Quoi de mieux pour raconter l’histoire d’un film que de mettre le pain à la base du scénario ! Le public se sent ainsi rassuré et transporté par un thème qu’il connaît bien.

Nous retrouvons particulièrement le pain dans les films La femme du boulanger de Marcel Pagnol, Le Boulanger de Valorgue d’Henri Verneuil et Gemma Bovery d’Anne Fontaine.

Dans la littérature

Le pain a inspiré de nombreux poètes et écrivains. Baguettes, miches, brioches… ont investi tous les genres littéraires :

– poème en prose (Ode au pain de Pablo Neruda, Le Pain de Francis Ponge, Le gâteau de Charles Baudelaire…) ;

– thème majeur de roman (La Porteuse de pain de Xavier de Montépin, Les Maîtres du pain de Bernard Lenteric, Une gourmandise de Muriel Barbery…) ;

– passage clé de certains contes et comptines (Hansel et Gretel des Frères Grimm, Le Petit Poucet de Charles Perrault…).

Le pain est aussi très présent dans les expressions françaises : « avoir du pain sur la planche », « bon comme du bon pain », « pour une bouchée de pain », « ça ne mange pas de pain »… En bref, il est marqueur évident de notre société.

Source : Espace Pain Information – www.espace-pain-info.com