Les Nouvelles de la Boulangerie

Le pain, l’invité d’honneur des fêtes de fin d’année

Présent toute l’année sur nos tables, le pain est particulièrement à l’honneur lors des fêtes de fin d’année. Porteur de convivialité, de plaisir et de partage le pain est aussi un allié de l’équilibre alimentaire. Ses qualités nutritionnelles et organoleptiques en font l’aliment de tous nos repas.

Le pain, l’indispensable des grandes occasions

Le pain est associé à la tradition et au partage. En effet, 80% des Français estiment que l’achat du pain se fait en pensant à soi et aux autres1. La dimension affective du pain prend donc tout son sens en ces périodes de réunions familiales ou amicales. D’ailleurs 1/3 de la population pense systématiquement à en acheter pour recevoir des proches1.  Il est donc particulièrement plébiscité lors des grandes occasions.

La dimension gastronomique du pain est également plébiscitée lors des fêtes. Pour près de 9 Français sur 10, le pain doit accompagner un bon repas2. La très grande variété des pains et baguettes permet de varier les plaisirs (gustatifs et visuels) et d’éveiller les papilles de tous les invités.

Manger du pain, le réflexe à renforcer après les fêtes

Une fois les festivités passées et les excès que cela peut supposer, la tentation est d’entamer une période de régime sans suivi est forte. Et pourtant, le passage de la profusion à la restriction peut entraîner un déséquilibre et des carences soudaines. Mieux vaut donc retrouver une alimentation équilibrée, diversifiée et privée des graisses et sucres superflus. Aussi, le réflexe de retirer le pain de son alimentation en pensant se rééquilibrer est, en réalité, potentiellement porteur de déséquilibres. 1/3 des femmes le fait pourtant.3.

Le pain est un excellent allié après les fêtes. Contenant peu de graisses (0,5 % pour les baguettes courantes, de tradition française), et par ses apports en fibres et en glucides complexes, le pain fournit de l’énergie en continu et calme ainsi l’envie de grignoter. Il est donc essentiel dans une période de régulation de continuer à en consommer à chaque repas.

Focus : Tant de pains, tant de bienfaits !

La baguette courante : source de fibres et « sans » matières grasses,  la baguette courante est adaptée à tous les repas.

La baguette de tradition française : source de fibres et sans matières grasses, la baguette de tradition française a un index glycémique modéré.

Le pain de campagne : source de fibres et  « pauvre » en matières grasses.

Le pain complet : riche en fibres et pauvre en matières grasses, il est source de phosphore, de magnésium, de vitamines du groupe B et de fer.

Le pain bio : source de fibres et pauvre en lipides.

 

Demandez la table de composition nutritionnelle des pains sur info@observatoiredupain.fr

 

 

1 Sondage Ifop, « Les Français et le Pain », avril 2013, réalisé sur un échantillon de 1010 individus (18 ans et plus), représentatif de la population française.

2 idem.  89 % des Français apprécient consommer du pain lors d’un bon repas.

3 « Analyse de l’impact des régimes restrictifs sur la consommation de pain des Français : Perceptions et pratique », Occurrence pour l’Observatoire du pain, 2012

4 Guide pratique n° 14 « Méthodologie de l’équilibre alimentaire » www.observatoiredupain.fr