Les Nouvelles de la Boulangerie

Le sabich, un sandwich venu d’Israël

Les saveurs venues du Proche-Orient inspirent le snacking. À côté des falafels, le sabich, sandwich israélien, commence à se faire connaître en France.

Un produit végétarien

Le sabich (prononcé « sabir ») est le sandwich star de la street food israélienne, mais son origine est en réalité irakienne. Au début du XXème, un tiers de la population de Bagdad était en effet de religion juive. Lorsqu’ils migrèrent en Israël, les Juifs d’Irak emportèrent avec eux la recette du sabich, qu’ils consommaient traditionnellement au petit-déjeuner de sabbat. Ce jour-là, la cuisson des aliments étant interdite, on mange en général un repas froid fait d’ingrédients cuits la veille. Le sabich est composé d’un pain pita et d’une garniture d’aubergines sautées, d’œufs durs, de pommes de terre à l’eau et de divers légumes de saison. Il est nappé de tahina (crème de sésame) et d’amba, sauce à la mangue vinaigrée (qu’on peut remplacer par un mélange de chutney de mangue et harissa). Dépourvu d’éléments carnés, ce produit dans l’air du temps séduira autant les végétariens que les amateurs de cuisine de monde.

Centre de Ressources documentaires de l’INBP