Les Nouvelles de la Boulangerie

Le sandwich, une solution « équilibre » de plus en plus prisée

Les études de consommation alimentaire des Français révèlent depuis plusieurs années une évolution des pratiques, influencées par les mutations des modes de vie. Elles se caractérisent notamment par une diminution du temps accordé aux repas principaux et une augmentation de la part des repas pris hors du domicile.

Partagée de manière croissante par l’ensemble de la population, cette augmentation du nomadisme dans les pratiques alimentaires, particulièrement marquée chez les jeunes générations et notamment les adolescents, entraine une modification des modes de consommation de certains aliments comme le pain.

Le sandwich, un nouveau moteur pour la consommation de pain

Dans ce contexte, les habitudes de consommation de pain évoluent. S’il reste encore consommé majoritairement à domicile lors des repas principaux, la situation commence à évoluer notamment chez les adolescents. On observe chez eux une plus forte consommation de pain en dehors du domicile que chez les autres classes d’âge (29% du pain consommé contre 17% chez les adultes)*.

Adapté à ces nouveaux modes de consommation, le sandwich tire son épingle du jeu. En pleine expansion en restauration rapide et en boulangerie, l’offre sandwich contribue de manière croissante à la consommation de pain des Français, grâce notamment à un attachement particulier aux sandwichs traditionnels à base de baguette*. La part du pain consommé en sandwich a ainsi évolué entre 2007 et 2010 chez toutes les catégories de consommateurs* :

·         de 4,5% à 6,1 % chez les enfants

·         de 11,3 % à 15,9 % chez les adolescents

·         de 6,4 % à 7,9 % chez les adultes

Le pain fait aujourd’hui partie des aliments piliers des déjeuners rapides.

Sandwich et équilibre : quelques repères simples

Solution pour un déjeuner sur le pouce, le sandwich, très pratique, peut être varié et nutritionnellement intéressant. La variété des pains (de tradition, complet, de seigle, aux céréales…) associée aux multiples possibilités de garniture (crudités, salades, légumes, poulet, jambon, poisson, olives…) et aux différentes options d’assaisonnement, permet de répondre à toutes les envies et à tous les besoins.

Contrairement aux idées reçues, il s’intègre parfaitement à une alimentation équilibrée (crudités, aliment protéiné, assaisonnement léger), y compris pour les femmes ; Il faut simplement privilégier une composition équilibrée et l’accompagner d’une boisson, éventuellement d’un produit laitier (yaourt) et d’un fruit afin de préserver des apports nutritionnels diversifiés.

Un sandwich baguette bien composé est moins calorique qu’une quiche au saumon ou aux légumes, qu’un croque-monsieur ou qu’une part de pizza.

* Enquête CCAF 2007 et  2010 – CREDOC

** Selon les données publiées par le salon Sandwich & Snack Show 2012