Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Le sucre d’orge de Moret, un remède pour la gorge

Au 17e siècle, les religieuses bénédictines de Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne) inventèrent le sucre d’orge avec pour première intention de calmer les laryngites des prédicateurs. L’orge utilisée en décoction a en effet pour vertu d’apaiser les maux de gorge. Ce bonbon devint ensuite la coqueluche des dames de la cour de Louis XIV qui fréquentaient le couvent et sa renommée s’étendit. On dit que, Bossuet, grand orateur de la cour, en avait toujours à disposition pour se prémunir d’une éventuelle extinction de voix et que plus tard, au 19e siècle, la comédienne Sarah Bernhardt en dégustait avant de monter sur scène.