Les Nouvelles de la Boulangerie

Les attentes des consommateurs au cœur des débats de la Convention de la meunerie

Vendredi 14 juin, s’est tenue la Convention de la meunerie 2019 organisée par l’Association Nationale de la Meunerie Française et European Flour Millers. Le thème des débats était tourné vers « les nouvelles attentes des consommateurs : des leviers de compétitivité pour l’entreprise ».

Dans son introduction, Jean-François Loiseau, président de l’ANMF, a insisté sur la notion essentielle de filière et la nécessité « de créer de la valeur pour pouvoir la partager. »

Afin de mieux comprendre les attentes des consommateurs, l’auditoire s’est d’abord intéressé aux nouveaux outils de communication utilisés par les clients. Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’Université Paris-Diderot et spécialiste des croyances collectives et de la cognition humaine, a notamment insisté sur le rôle des réseaux sociaux dans les choix alimentaires des consommateurs. « La dérégulation de l’information a favorisé les minorités actives qui sont donc en capacité de diffuser leurs idées avec une grande visibilité, ce qui impacte les indécis. Dans cette logique, le risque notamment alimentaire est mis en scène plutôt que réel, d’où une épidémie de crédulité, de croyances empoisonnées et paralysantes », a souligné Gérald Bronner.

Céline Laisney, co-fondatrice d’AlimAvenir, a ensuite présenté une analyse des évolutions de l’alimentation en France dans leurs aspects économiques, sociologiques, techniques et politiques. Pour cette dernière, « cette évolution répond à trois grands thèmes : le gain de temps/praticité ; santé, nutrition, bien-être ; et transparence/confiance. » Parmi les grandes tendances, Céline Laisney remarque « la montée en puissance du snacking, la démocratisation du bio avec comme première motivation la santé, l’importance de la production locale, ainsi que la végétalisation des régimes alimentaires toujours dans une logique sanitaire. »

Les débats ont ensuite continué autour d’une table ronde sur le thème « les signes de qualité de la filière blé-farine-pain » qui ont permis de montrer l’importance croissante des labels comme le Label Rouge ou l’Agriculture Biologique et l’intérêt qu’y portent les Français.