Les Nouvelles de la Boulangerie

Les boulangers Banette dans la course !

Chaque année, Banette devient pour 3 semaines le fournisseur officiel du Tour de France. Une occasion pour le public de la course cycliste de découvrir la gamme Banette et pour les boulangers du réseau, de participer à l’évènement sportif le plus important après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football.

C’est en 2011 que Banette est devenu pour une durée de 3 ans, « partenaire officiel du Tour de France ». « Nous étions à la recherche d’une communication axée sur la proximité, pour aller à la rencontre de nos 3 000 boulangers et de nos consommateurs. Le Tour, c’est 3 semaines d’une course populaire et gratuite qui traverse 600 communes réparties sur tout le territoire à l’image de nos artisans boulangers indépendants ! », indique Natacha Journoux, responsable du marketing chez Banette. Au total, l’ensemble de l’opération (1) mobiliserait un budget équivalent à celui d’une vague de publicité sur une chaîne de télévision nationale, mais avec un gain en notoriété sans équivalent. Sur le terrain, la mission des boulangers Banette reste de fournir quotidiennement la course et l’organisation en pain frais. C’est Michel Bilheude, le responsable du fournil d’essai et son équipe qui s’attellent à relever ce challenge quotidien: « Dés 5h00 du matin, c’est une véritable course contre la montre qui s’engage. Nous devons assurer l’intendance et ravitailler en pain les coureurs et le village. La journée se poursuit avec des buffets sur les villes étapes jusqu’à l’arrivée où le public déguste des tartines à la confiture ou au chocolat (2). Finalement, nous arrivons toujours les premiers à l’étape !» confie le coordinateur technique de l’opération.

Côté fabrication, 3 équipes de 2 boulangers se relaient pour façonner de 1 500 à 3 000 pains en fonction de la demande du jour et 3 chauffeurs assurent la livraison et le transport du matériel. « Nous cuisons dans des CFA, dans des boulangeries Banette ou chez des fournisseurs selon un maillage calqué sur les villes où le Tour prend ses quartiers. Le seul impératif demeure que le fournil utilisé soit situé à 45 minutes au plus du village du Tour. La difficulté principale consiste à s’adapter chaque jour à un matériel différent tout en conservant une qualité constante. C’est ce qui fait la richesse de ce métier de passion » affirme Michel Bilheude. Cette année, au milieu de sa gamme de pains déjà bien connue, Banette a choisi de faire découvrir au public du Tour sa baguette O’maïs (aux billettes de maïs et aux graines de tournesol) et son pain Bayard de 800 gr au sarrasin. Pendant 3 semaines, la caravane de chars Banette aux couleurs du réseau sillonne la France pour distribuer T-shirts, chapeaux, drapeaux et « magnets » aux nombreux spectateurs de la course. L’année prochaine, 3 étapes vont se dérouler en Corse et l’équipe Banette est déjà au travail pour résoudre ce nouveau défi logistique et surtout mettre au point le pain spécial du Tour 2013 !

Frédéric Vielcanet

 

(1)               Achat des droits, promotion chez les boulangers, animation sur la caravane et production journalière assurée par une équipe de 10 personnes au total.

(2)               100 000 tartines au total sont dégustées sur le Tour

 

Les boulangers Banette à l’heure du Tour

Les 3 000 boulangers Banette vivent à l’heure de l’évènement avec un kit d’animation aux couleurs du Tour de France pour décorer leur vitrine. Dans chaque magasin, un concours est organisé avec un vélo à gagner et de nombreux autres lots et petits cadeaux pour les clients. Les boulangeries situées à proximité immédiate du parcours disposent d’un kit spécial de drapeaux, de T-Shirts et de chapeaux. Cette année, Bernard Thévenet (vainqueur du Tour en 1975 et 1977) est venu faire des dédicaces chez les artisans situés sur le parcours. 300 boulangers privilégiés (15 par jour environ) ont eu la chance de découvrir le village VIP du Tour, la caravane ou l’arrivée d’étape.