Les Nouvelles de la Boulangerie

Les entreprises communiquent dans le n° 773

Baguépi; Mapa ; Puratos

chocolat_gourmand_1263381368.jpgBaguépi
Une nouvelle génération de façades pour les artisans-boulangers
Les observations montrent un impact de 15 à 30 % sur les ventes. Dans l’optique d’accompagner le développement des ventes de ses clients face à la concurrence des terminaux de cuisson, Baguépi lance un vaste plan de rénovation des façades des artisans boulangers.
Au coeur du dispositif : un concept attractif qui allie tradition et modernité, décliné via le choix des couleurs.
7 nouveaux tons sont proposés aux artisans boulangers.
En rendant les boutiques plus esthétiques et plus attrayantes, Baguépi cherche non seulement à soutenir l’activité commerciale des artisans boulangers, mais également à préserver leur indépendance.
La façade, une vraie carte de visite Un travail artisanal et de qualité, telles sont les valeurs que ces façades véhiculent. « Du brun tradition au vert élégance, nous avons choisi des couleurs chaudes représentant l’étoffe du métier d’artisan boulanger » explique Marc Chalvidal président de l’agence en conseil d’architecture Grandes Terres. Baguépi propose des façades entièrement personnalisables : couleurs, bandeau de façade, store, et kakemonos pour mettre en avant les différentes spécialités de chaque boulanger. La marque laisse également à l’artisan le choix des matériaux : bois ou aluminium. Ce qui lui permet de maîtriser les coûts. A travers l’accompagnement sur les façades, Baguépi cherche à soutenir les ventes des artisans boulangers. L’impact est net. « Avec l’installation d’une nouvelle façade, on constate une hausse du chiffre d’affaires de 15 % à 30 % » analyse Philippe Cavagna, directeur marketing des boulangeries Baguépi.
Une marque Baguépi au service des artisans boulangers
Cette nouvelle génération de façades entre dans le cadre du plan de régénération de la marque Baguépi qui se traduit en particulier par un retour de la marque sur les écrans publicitaires. « En ce qui concerne notre concept façade comme pour tous nos supports, nous sommes très vigilants. En effet, nous sommes très attachés au respect de l’indépendance et de la liberté de nos clients partenaires. Nous souhaitons la cultiver », poursuit Philippe Cavagna. Baguépi se positionne donc résolument comme une marque militante au service de tous les artisans boulangers. « Nous ne sommes pas du tout une franchise. Baguépi est un gage de qualité, reconnu par les professionnels. Notre façade, de son côté, est un moyen important de reconnaissance pour le consommateur tout en s’adaptant à l’environnement et aux goûts de nos clients ».
  Mapa
Découvrez le nouveau site internet de la MAPA : 
www.mapa-assurances.fr La MAPA (Mutuelle d’Assurance des Professions Alimentaires), lance son nouveau site pour les internautes et ses assurés. Ce nouveau site, interactif, sera enrichi tout au long de l’année 2010. Il constitue un axe stratégique de développement de la relation avec les sociétaires. Ce nouveau site propose notamment :
– la présentation des solutions d’assurance-vie professionnelle et vie privée pour être bien assuré,
– des conseils pratiques et de la prévention au quotidien,
– un espace sociétaire pour demander des attestations, télécharger des documents, pré-déclarer un sinistre …et prochainement des services de géo localisation de partenaires santé et d’automédication…
– une lettre d’information mensuelle. www.mapa-assurances.fr  : une vraie bonne adresse pour être bien informé et mieux protégé.
  Puratos
Sondage sur le sel dans le pain
Au mois d’octobre, à l’occasion de la Semaine du Goût, le Sensobus de Puratos a réalisé une enquête sensorielle sur différentes sortes de pains pour la Fédération de la Boulangerie-Pâtisserie Lorraine qui envisage de lancer un nouveau pain lorrain en 2010.
Profitant de cette enquête, PatisFrance-Puratos a sondé 192 consommateurs volontaires sur le goût du pain. Sur les 192 consommateurs, 65 % étaient des femmes et 35 % des hommes, équitablement répartis par tranches de 10 ans d’âge de moins de 20 ans à plus de 60 ans.
Les consommateurs ont goûté à 3 sortes de pain contenant des taux de sel différents :
– Un pain de tradition servant de témoin contenant 2,1 % de sel. 
– Un pain de tradition contenant 1,8% de sel et 5 % de Sapore Nabucco, un levain liquide proposé par Puratos permettant de diminuer la quantité de sel.
– Un pain de tradition contenant 1,6 % de sel et 5 % de Sapore Nabucco.
Les consommateurs n’ont pas exprimé de préférence significative entre les trois échantillons de pains qu’ils ont goûtés : c’est-à-dire qu’ils apprécient au même niveau les 3 pains. Cela semble démontrer que le consommateur ne rejetterait pas un pain à taux de sel réduit, si ce pain conservait sa saveur, grâce notamment à ce levain.
Les consommateurs considèrent à 70 % que le pain est un aliment équilibré, ni trop salé ni trop peu, mais à la question de savoir si les consommateurs se sentent préoccupés par la teneur en sel dans les aliments en général, près de 80 % répondent oui. D’ailleurs, ils seraient intéressés à hauteur de 88 %, par un pain proposant moins de sel mais avec autant de goût. Cependant, à une très forte majorité, les consommateurs ne sont pas prêts à payer plus cher, un pain contenant moins de sel mais ayant autant de goût. Seuls les consommateurs de plus de 50 ans, plus concernés par leur santé, seraient prêts à payer plus pour un pain réduit en sel.