Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Les secrétaires des fédérations se forment, toujours plus motivés

Les collaborateurs des groupements professionnels départementaux se sont retrouvés à Paris pour leur formation annuelle, avec trois objectifs : améliorer leurs compétences professionnelles et relationnelles, partager leurs expériences pour mieux rebondir en situation professionnelle, et devenir encore plus autonomes.

Ils étaient une trentaine de Secrétaires venus de toute la France à avoir répondu présents à la Formation des collaborateurs des Groupements professionnels départementaux. Elle se déroulait cette année dans les nouveaux locaux d’AG2R-LA MONDIALE les jeudi 30 et vendredi 31 janvier, Boulevard Malesherbes dans le 8ème arrondissement de Paris.

Durant la première journée de formation, un programme dense les attendait pour faire le point sur les grands sujets qui touchent leurs adhérents au quotidien, comme la Réforme de la formation professionnelle – avec un focus sur la digitalisation de la formation – animé par Pierre-François Tallet, directeur de la Formation à la Confédération nationale de la Boulangerie et Marius Sourdon, directeur des partenariats INBP (Institut National de Boulangerie Pâtisserie). Les secrétaires départementaux, très polyvalents, sont à même de vous renseigner sur les financements publics par dispositifs de formation afin que vous puissiez plus facilement envoyer vos salariés en formation, et vous informer sur les différents services proposés par l’OPCA PEPSS.

Marius Sourdon et Pierre-François Tallet.

Muriel Debourges, Responsable de développement accords de branche chez AG2R-LA MONDIALE, Animation du Pôle alimentaire, est intervenue sur le sujet de la Prévoyance et de la Santé, sur la couverture des frais de santé, et le dépistage de la carie du boulanger.  

Muriel Debourges.

Laurence Fonteneau, Responsable Partenariat et Réseau de Vente chez Médicis, a expliqué les enjeux de la problématique de la Retraite (qui devraient encore évoluer…) afin que les collaborateurs de groupements puissent au mieux vous aiguiller, vous guider dans l’élaboration de vos dossiers.

Laurence Fonteneau.

Jean-Marie Jaudon, directeur de l’agence Équitable/Dietecom, a évoqué les différentes Tendances de Consommation, afin de donner aux Secrétaires tous les éléments pour développer une stratégie valorisant la boulangerie artisanale.

Jean-Marie Jaudon.

Albane Larchevêque, juriste en droit social et responsable des Ressources Humaines à l’INBP, a livré les clefs pour vous faciliter la gestion des ressources humaines dans vos entreprises au quotidien. Elle a également fait mis en lumière les outils (simulateur, guide…) et les aides (à l’embauche, conseil RH,…).

Albane Larchevêque.

Cette première journée de formation s’est terminée par un point d’information sur la Charte Qualité, présenté par Xavier Bordet, Président de la Commission communication, promotion, et information, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Philippe Maupu, Secrétaire général de la CNBP.

Le lendemain, Anne Mortreux, directrice de la Communication CNBPF a expliqué aux collaborateurs comment optimiser leurs relations avec la presse nationale et la presse quotidienne régionale, et comment impliquer leur fédération dans la communication avec les médias. Pierre-François Tallet a poursuivi par le thème « Gérer le changement », et plus précisément la nouvelle Marque employeur que représente « Boulanger de France ».

Xavier Casalini et Anne Mortreux.

Le Groupe REGAIN a ensuite terminé cette session, en rappelant que le but premier de Regain est de mutualiser des services, pour aider concrètement les adhérents à répondre à leurs problématiques quotidiennes. Pour cela, une Hotline a été créée, gratuite et comprise dans la cotisation à votre fédération. Il ne faut pas hésiter à s’en servir. Un deuxième service a été mis en place « Le Diagnostic Regain », pour permettre de valoriser une vente lors d’une cession de boulangerie. Un audit et une aide précieuse lorsque l’affaire a du mal à se vendre.

Une partie des membres du groupe Regain.

Le Président Anract a clôturé cette session en encourageant encore les Secrétaires départementaux à tout donner pour développer au maximum la nouvelle Charte « Boulanger de France », qu’il considère comme une « véritable arme pour pouvoir se défendre contre les industriels ».

Texte et photos : Lila Enfrun