Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Marché du Blé

Une hausse des cours qui s’annonce durable

Alors que la nouvelle récolte arrive dans les moulins, la hausse des cours du blé depuis le début de l’été préoccupe les meuniers. Au 13 août dernier, les cours
du blé meunier avaient ainsi progressé de près de 20 % depuis début juillet sur le marché à terme d’Euronext, une flambée en lien avec la baisse de 5 % de
la récolte mondiale 2018 par rapport à 2017, à 721 Mt, soit le plus bas niveau depuis 2014/15. En France, la récolte n’est pas exceptionnelle en termes de
volumes (35 Mt contre 36,5 Mt) et les prix pourraient s’installer durablement au-dessus des 200 €/t. Le Président de l’ANMF, Lionel Deloingce, craint que ces
tensions sur le marché du blé, conjuguées aux coûts de mise en place du plan de modernisation des usines de la filière céréalière aient des répercussions
économiques lourdes pour les entreprises.
De son côté, Dominique Anract, Président de la CNBPF, a rappelé que, selon l’Insee, le prix moyen de vente au détail en métropole, tous commerces confondus, de la baguette de pain, s’élevait à 3,51 €/kg à fi n juillet 2018 (contre 3,47 € un an plus tôt) et que dans le compte de charges d’exploitation d’une boulangerie, les matières premières représentent autour de 20 %. La profession de la boulangerie reste néanmoins attentive à ces évolutions.