Les Nouvelles de la Boulangerie

Marie-Odile Fondeur, directrice générale d’Europain

« Un lieu privilégié de rencontres et d’échanges entre professionnels »

Pourquoi faut-il venir à Europain ?

Les transformations actuelles du marché peuvent être déroutantes. Nous invitons les artisans boulangers à sortir de leur fournil pour voir ce qui se passe ailleurs, trouver de nouvelles idées…. Et se remonter le moral ! Tous les deux ans, Europain est le lieu privilégié où les pros peuvent se rencontrer et échanger dans une ambiance festive. Notre espace Forum propose ainsi une multitude de conférences d’une vingtaine de minutes qui, après réponse aux questions du public, peuvent se poursuivre dans le lounge et, pourquoi pas, être l’occasion de rencontrer de potentiels associés ! Les labs mettront également en lumière la « success story » de professionnels qui viendront témoigner des concepts qu’ils ont développés.

 

Qu’est-ce qui vous a conduit à revoir la sectorisation du Salon et à l’articuler autour des trois thématiques « Je fabrique », « Je vends », « Je gère » ?

Aujourd’hui, le défi de l’entrepreneur est multiple. Outre la fabrication du pain, il doit gérer une entreprise, former, digitaliser… : tout cela est complexe. La nouvelle sectorisation du salon traduit ce langage transversal et est plus adaptée à la demande des nouveaux consommateurs, les « Millenials ». Il faut se préoccuper des attentes de cette génération des 19-35 ans qui composera la moitié de la population de demain. Il serait en effet dommage de se priver de cette clientèle et la laisser se tourner vers d’autres offres !

 

Votre message est donc optimiste ?

Evidemment ! La boulangerie française et son savoir-faire s’exportent de plus en plus. Tous les pays n’ont pas la chance d’avoir des écoles avec des MOF : le pain français a une attractivité, la baguette en particulier. Chaque pays aborde la boulangerie avec sa créativité, mais celle des Français est particulièrement forte.  On ne parle pas de « French Touch » pour rien, il y a une réalité derrière !