Les Nouvelles de la Boulangerie

Médecine du travail. Des compétences élargies dans le cadre de la crise sanitaire

Dans le cadre du protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19, le médecin du travail est plus que jamais un interlocuteur privilégié. Tout comme le médecin traitant, il peut être sollicité concernant la situation des salariés à risque de forme grave du COVID-19. Il est donc opportun de le consulter, notamment afin d’identifier les salariés pour lesquels il est nécessaire de privilégier le télétravail de manière à préserver leur santé. Vous pouvez par ailleurs le contacter si l’un de vos salariés présente des symptômes de COVID-19 : fièvre et/ou toux, difficulté respiratoire, à parler ou à avaler, perte du gout ou de l’odorat. Le médecin du travail saura alors vous accompagner sur les mesures de prévention à mettre en place, qu’il s’agisse de l’isolement d’un salarié symptomatique ou de l’identification des cas contacts au sein de votre entreprise.

Par ailleurs, le décret n°2021-24 en date du 13 janvier 2021 élargit temporairement le périmètre de compétence des médecins du travail. De ce fait, les médecins du travail peuvent jusqu’au 16 avril 2021 prescrire ou renouveler un arrêt de travail en cas d’infection ou de suspicion d’infection d’un salarié à la Covid-19. Ils sont également autorisés à établir un certificat d’isolement pour les salariés vulnérables susceptibles de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2 en vue de leur placement en activité partielle.

Enfin, pour faciliter l’identification des cas contacts, l’utilisation de l’application TousAntiCovid est pertinente. En tant qu’employeur, vous devez informer vos salariés à ce sujet en les renseignant sur l’intérêt de son activation pendant les horaires de travail.