Les Nouvelles de la Boulangerie

Morbihan : Le Bourg de Brec’h en fête pour les 110 ans de la boulangerie familiale !

En 1903, Michel L’Official lançait sa boulangerie dans le bourg de Brec’h, à deux pas d’Auray. 110 ans plus tard, le commerce anime toujours ce joli petit bourg grâce à son arrière-petit-fils Gérard, soutenu par son épouse Isabelle.

Isabelle et Gérard ont organisé une réception le lundi 26 août 2013, à proximité de leur boulangerie-pâtisserie pour fêter ce bel anniversaire, en présence des élus, commerciaux et clientèle. Ce fut également l’occasion de mettre à l’honneur leur ouvrier boulanger, qui exerce dans l’entreprise depuis 42 ans !

Une passion transmise de père en fils : la boulangerie a réussi à traverser les âges, se transmettant de père en fils depuis quatre générations. «Mon grand-père a repris l’affaire en 1927, puis a passé le flambeau à mon père Michel en 1961pour me le transmettre en 1991 », annonce Gérard L’Official.

Mais qu’est-ce qui les attache donc tant au lieu ? Le coup du sort d’abord. « Mon grand-père et mon père n’avaient que des sœurs et moi, j’étais fils unique, reprend Gérard. Nous étions vus comme les seuls à pouvoir reprendre la suite». Mais il n’a jamais fallu non plus les forcer pour reprendre la boutique. «Je crois qu’on ne s’est tout simplement jamais vu ailleurs, confie Gérard. Je me rappelle avec quelle fierté déjà, j’enfilais le tablier, à mes 8 ans, pour aller aider mon père et mon grand-père dans le fournil».

Une histoire de passionnés donc, même si tenir ce petit commerce n’a jamais voulu dire la même chose d’une génération à l’autre. «En plus de fabriquer son pain, mon arrière-grand-père tenait une épicerie, une boucherie, une charcuterie et vendait aussi des sabots, des socques et des faïences, énumère Gérard. Mon grand-père, lui, avait lancé les tournées de pain dans les campagnes environnantes et, jusqu’à la fin des années 1980, la boutique faisait droguerie et mercerie». Depuis, le commerce de proximité a dû s’adapter au dépeuplement des campagnes, à la montée en puissance des supermarchés… Les tournées de pain n’existent plus et le commerce s’est recentré essentiellement sur la vente de pains et de pâtisseries.

Lors de cette réception, Gérard et Isabelle L’Official ont tenu à mettre à l’honneur leur fidèle ouvrier boulanger, André Le Lan. André a fait l’apprentissage du métier de boulanger avec Michel L’Official, en 1968. Au terme de ses 3 années d’apprentissage, il reste dans l’entreprise, en qualité d’ouvrier boulanger. Quarante-cinq ans plus tard, il n’a jamais changé d’employeur ! André partira à la retraite l’année prochaine. En attendant ce repos amplement mérité, André, très ému, a reçu le diplôme et la médaille d’or de la Profession, en signe de reconnaissance d’une si belle carrière.