Les Nouvelles de la Boulangerie

Paris. Tourier, un métier d’avenir. Ces jeunes-là l’ont bien compris

L’activité était à son comble le 10 novembre dernier dans le fournil du 7 quai d’Anjou, au syndicat des boulangers du Grand Paris, avant que le jury dégustation ne se penche sur le travail des apprenants pour leur CQP Tourier, lors de leur seconde épreuve. Déjà, deux jours avant, la première journée d’examen avait demandé beaucoup de concentration aux 6 candidats, tous titulaires d’un CAP de boulangerie ou de pâtisserie, motivés par l’acquisition d’une spécialisation. Le syndicat des boulangers du Grand Paris a accueilli cette formation, soulignant l’importance qu’il accorde à la place du tourier dans l’organisation de la production d’une boulangerie artisanale de qualité. Car tourier c’est un métier, un métier d’avenir pour tous ces jeunes qui renforcent leur formation par cette spécialisation. Ces journées se sont déroulées sous le regard bienveillant mais néanmoins attentif d’un jury d’experts composé des boulangers Thierry Besnault et Christian Voiriot, ainsi que de Franck Thomasse, président du syndicat. Ce jury a rappelé que le diplôme de CQP Tourier est destiné à répondre au besoin de touriers en boulangerie artisanale, où de nombreux postes sont à pourvoir. Les apprenants ont suivi leur formation assurée par TournemainConsult au sein du fournil du Syndicat